Société

Agés, propriétaires et Franciliens : les Français les plus riches selon l’INSEE

L’INSEE collecte, produit, analyse et diffuse des informations sur l’économie et la société françaises

Billets de banque euros

Mardi dernier, l’INSEE donnait les caractéristiques des Hexagonaux les plus fortunés. Ils sont pour la plupart séniors, vivent en Ile-de-France et sont les propriétaires de leur résidence principale.

L’INSEE a publié mardi 5 juin 2018 sa dernière édition Les revenus et le patrimoine des ménages, basée sur les chiffres de 2015. L’Institut national de la statistique et des études économiques fait ainsi le portrait des Nationaux les plus opulents.

Qui peut rentrer dans cette catégorie ?

Que comprendre de ce rapport ? D’abord que les personnes aux plus grands revenus de France ne constituent que 1% de la population du Pays. Ensuite, pour être éligible au statut de “très haut revenu”, une condition s’impose. Il fallait, en effet, en 2015, avoir plus de 106 210 euros de revenu initial par unité de consommation. En d’autres termes :

un revenu mensuel de 8 850 euros pour une personne seule et de 18 590 euros pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans

Explicite 20 minutes. Ainsi, si l’on fait une moyenne, cette catégorie gagnerait environ sept fois plus que l’ensemble des Français. Par ailleurs, leur part cumulée de revenus équivaut à 6,8 % de la masse totale.

INSEE : portrait-robot des Français les plus riches

Au niveau des points sociologiques communs, les données recoupées par l’INSEE permettent de dire que 30% d’entre eux demeurent à Paris ou dans les Hauts-de-Seine. Ce qui fait de l’Ile-de-France, une région de forte concentration de l’opulence hexagonale.

Souvent propriétaires de leur résidence principale, ils sont 86% à en avoir la possession. Pour ce qui est des ménages cossus, l’âge intermédiaire des déclarants fiscaux approche la soixante d’années. Enfin, il est à noter que plus ils sont confortables financièrement, plus l’origine de leur richesse est diversifiée.

Rappel des dix plus grosses fortunes françaises

Le magazine Forbes, qui récemment établissait sa liste des sportifs les mieux payés du monde, a en mars, donné les noms des neuf plus grosses fortunes françaises en 2018.
Il s’agit de :

9. Vincent Bolloré, PDG du groupe Bolloré — 6 milliards d’euros
8. Xavier Niel, PDG de Free — 7 milliards d’euros
7 et 6. Alain et Gérard Wertheimer, propriétaires de Chanel — 11 milliards d’euros
5. Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis — 12 milliards d’euro
4. Avant son décèsSerge Dassault, président du Groupe Dassault — 19 milliards d’euro
3. François Pinault, fondateur du groupe Kering — 23 milliards d’euros
2. Françoise Bettencourt Meyers, actionnaire majoritaire de l’Oréal — 35 milliards d’euros
1. Bernard Arnault, PDG de LVMH — 60 milliards d’euros

Publié le vendredi 8 juin 2018 à 11:42, modifications vendredi 8 juin 2018 à 11:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !