Société

5% de fraudes supplémentaires à la Caf en 2017

Le nombre de fraudes détectées par la CAF a connu une vraie augmentation ces dernières années;

1,2 milliard d’euros de régularisation

Les chiffres publiés jeudi par la Caf sont encourageants quant à la capacité de l’organisme à détecter la fraude. 45.1000 cas ont été détectés en 2017, une hausse de 5% par rapport à 2016. Une différence due à une densifications des contrôles. La fraude représente une somme de 291 millions d’euros. Une goutte d’eau de 0,4% sur les 70 milliards d’euros de prestation qui sont versées. A l’heure actuelle, 12,5 millions de français sont allocataires.

Dans la durée, cela représente une multiplication par trois du nombre de fraudes détectées entre 2012 et 2017. Au total, ce soir 1,2 milliard d’euros qui ont été régularisés selon Vincent Mazauric, directeur général de l’établissement.

72% des cas concernent des allocataires qui avaient perçu trop d’argent. Deux cas existent : une fraude (291 millions) ou une erreur involontaire (511 millions). Les 28% restants sont le cas inverse. Des allocataires qui n’ont pas reçu suffisamment.

Il n’est pas toujours facile d’éviter une erreur, ni toujours facile de connaître ses droits et de les voir reconnus

explique le directeur général à nos confrères de 20 Minutes. Avant de sanctionner, la CAF envoie désormais des lettres de mise en garde. Seulement 1% de ceux qui en auraient reçu une sont ensuite identifiés comme fraudeurs. La somme a pu être récupérée grâce à un total de 35 millions de contrôles sur 7,7 millions d’allocataires.

Publié le vendredi 27 avril 2018 à 14:00, modifications vendredi 27 avril 2018 à 11:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !