Actualité

Six ans après sa mort, il découvre qui est réellement sa femme

Cette femme se cachait sous trois identités différentes. Décédée le 24 décembre 2010, son mari a découvert la vérité six ans après sa mort.

Lori Erica Ruff était le pseudonyme d’une voleuse d’identité qui s’est suicidée le 24 décembre 2010. Avant de changer d’identité, elle s’appelait Kimberly McLean, avait 18 ans, était originaire de Philadelphie et était portée disparue depuis 1986, après s’être enfui de la maison de sa mère en Pennsylvanie, États-Unis.

C’est dans un document retrouvé après sa mort dans un coffre-fort, que la famille de son mari a découvert que Kimberly avait d’abord usurpé l’identité de Becky Sue Turner, une fillette de 2 ans morte (avec ses deux sœurs) dans un incendie en 1971 à Fife, Washington.

C’est sous cette identité qu’elle s’était inscrite à l’Université de Dallas, en 1990, et y avait décroché une licence en gestion d’entreprise, en 1997.

En janvier 2004, elle s’est mariée à Longview, Texas, sous le nom de Lori Erica Kennedy avec Jon Blakely Ruff et devenait ainsi Lori Erica Ruff.

Son ex-mari a décrit sa femme comme extrêmement secrète, surtout par rapport à son passé. Elle lui disait venir de l’Arizona, que ses deux parents étaient morts et qu’elle n’avait ni frères, ni sœurs.

Le 24 décembre 2010, le corps de Lori a été retrouvé dans sa voiture dans l’allée de la maison des Ruff. Elle s’était tirée une balle dans la tête. Ce n’est qu’en septembre 2016 que sa vraie identité a été découverte grâce à un test d’ADN.

Publié le mercredi 28 septembre 2016 à 9:03, modifications mercredi 28 septembre 2016 à 7:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !