Santé

Virus Zika : Premier cas de femme enceinte atteinte en Australie

L’Australie a annoncé le premier cas de femme enceinte atteinte du virus Zika.

Les autorités australiennes ont annoncé, le 10 février 2016, qu’une femme enceinte a contracté le virus Zika à l’étranger. Elles ont recommandé à ce que les femmes évitent de fréquenter les zones affectées par le virus.

Le ministère régional de la santé de l’État du Queensland a annoncé:

Une femme a été diagnostiquée avec la maladie dans le sud-est du Queensland hier (9 février), après un récent voyage à l’étranger. (…) La femme est enceinte. Il ne s’agit pas d’un cas d’infection locale du virus.

C’est le troisième cas signalé cette année dans l’État du Queensland. Les autorités ont confirmé qu’aucun des cas n’a contracté le virus en Australie.

Bien que ce ne soit pas le premier cas de Zika en Australie, celui-ci est le plus inquiétant, puisque le virus provoque une microcéphalie chez les enfants dont les mères sont infectées au cours du premier trimestre de grossesse. Les scientifiques pensent que le virus Zika est responsable de l’augmentation des cas de microcéphalie chez les nouveau-nés dans plusieurs pays d’Amérique latine, notamment au Brésil.

Il n’y a aucun antiviral dirigé contre le virus Zika et le traitement repose sur la gestion des symptômes. Ces manifestations sont le plus souvent de type grippal avec des éruptions cutanées et se manifestent dans les trois à 12 jours qui suivent la piqûre du moustique.

Les cas de Zika ont commencé à apparaître en Amérique du Sud en mai 2015, et en novembre on comptait déjà neuf pays avec des cas autochtones.

Malgré les cas signalés en Australie, les autorités considèrent comme faible le risque d’une épidémie à grande échelle dans le pays.

Publié le vendredi 12 février 2016 à 8:16, modifications mardi 16 février 2016 à 19:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !