Santé

Un journaliste décide de ne plus se doucher, le résultat est étonnant

laver

Il y a quelques mois, le journaliste James Hamblin a réalisé une expérience étonnante, en choisissant de ne plus se laver. Le résultat est étonnant.

Le journaliste James Hamblin, s’est livré à une drôle d’expérience. En effet, l’écrivain a décidé de ne plus se laver. Pour commencer, il a d’abord diminué la fréquence de ses douches, ainsi que les doses de savons utilisées. Après seulement quelques jours, il s’est décrit comme une « bête huileuse et odorante » a-t-il confié dans un article publié par The Atlantic.

Notre corps n’est pas fait pour le savon

Le journaliste a expliqué que les mauvaises odeurs étaient dues aux bactéries présentes sur notre peau. Ces dernières se nourrissaient alors des sécrétions rejetées par nos glandes sébacées et par notre transpiration, produisant ainsi des senteurs désagréables.

Le phénomène serait intensifié par l’utilisation excessive de savons et de shampoings, rapporte Slate.fr.

Appliquer tous les jours ces produits sur notre peau et nos cheveux perturbe une sorte d’équilibre entre les huiles et les bactéries présentes sur notre peau. Lorsqu’on se douche, on détruit cet écosystème corporel. Les bactéries se reproduisent donc de manière déséquilibrée, favorisant les microbes qui produisent les odeurs.

Un équilibre naturel retrouvé

Désormais, le journaliste ne prend plus une seule douche, rapporte 7sur7. Il n’utilise plus de shampoing ni de gel douche. Une décision qu’il a prise car un être humain dépenserait, en moyenne, 12.167 heures de son temps, soit près de deux ans, à se laver.

Je n’utilise plus de shampoing, de gel douche et je ne prends quasiment plus de douche. Quand j’ai de la terre sur le visage après mon jogging, je me rince simplement le visage à l’eau. Après un certain temps, mon corps a retrouvé son équilibre naturel et j’ai arrêté de sentir mauvais. Je ne sentais pas l’eau de rose ni le déodorant. Je sentais simplement comme une personne.

Depuis la fin de son expérience, James Hamblin a pratiquement arrêté toute forme de lavage, excepté celui des mains qui reste important pour se prémunir de certaines maladies.

Même s’il ne perd plus des heures à rester dans la salle de bains, le journaliste ne sent pas mauvais. Il en a eu la preuve en demandant à son entourage de le sentir. Ses proches lui ont répondu qu’il n’avait pas d’odeur.

 J’ai demandé à mes amis et ils m’assurent que je ne sens pas. Mais ils se sont peut-être alliés contre moi et essaient de ruiner ma vie sociale.

Dans une étude menée par la firme de Cleveland AOBiome, les volontaires humains utilisant les bactéries ont rapporté un meilleur état de leur peau et une meilleure apparence que le groupe qui prend sa douche tous les jours.

Publié le dimanche 18 mars 2018 à 18:59, modifications dimanche 18 mars 2018 à 18:14

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct