Santé

Les femmes sont beaucoup généreuses que les hommes pour le don de reins

Personne ne sait expliquer formellement la nature de cette disproportion impressionnante.

En moyenne, les femmes sont 5 à 6 fois plus nombreuses que leurs congénères masculins à faire don de leur organe, d’après plusieurs organisations internationales pour la santé rénale.

Des raisons mystérieuses

Selon des données d’Eurotransplant, une organisation de transplantation d’organes dans plusieurs pays européens, “36% des épouses mais seuls 6,5% des maris compatibles donnent leur rein“. Il faut également noter que 2/3 de receveurs de reins sont des sujets masculins.

Selon Adeera Levin, l’ancienne présidente de la Société internationale de néphrologie :

Même s’il est difficile de pointer une raison spécifique à la plus forte proportion d’épouses que de maris donneurs, des éléments laissent penser que les femmes sont motivées par des raisons telles que l’altruisme et le désir d’aider un membre leur famille à survivre.

De par la faculté des femmes à accueillir, nourrir puis donner la vie à un enfant, celles-ci seraient également plus à même de faire don d’un organe de leur propre corps lorsqu’un proche en a besoin.

Dans la plupart des cas, le don d’un rein ne pose pas de gros problèmes de santé sur le long terme. Toutefois, nombreux sont les donneurs ayant remarqué une petite dégradation de leur état de santé général suite à une telle opération, avec des conséquences bénignes.

Publié le samedi 10 mars 2018 à 12:28, modifications samedi 10 mars 2018 à 1:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !