Santé

Nice : Atteinte d’un cancer, elle trouve une alternative à la perruque

franjynes cancer

Touchée par un cancer du sein, Julie a trouvé une « alternative à la perruque ». Elle lance désormais sa société pour commercialiser ses jolis turbans avec franges intégrées : Les Franjynes.

Elle ne supportait pas la perruque

À l’âge de 27 ans, Julie a appris qu’elle est atteinte d’un cancer du sein de Stade 3. Après de lourds traitements, la jeune femme commence à perdre ses cheveux. Elle s’achète une perruque, mais ne la supporte pas.

Une idée le jour de ses 28 ans

Elle lance alors un blog sur la féminité pour parler bien-être, maquillage et beauté. Elle décide de porter un foulard coloré attaché sur la tête pour féminiser son apparence. Pour compléter son look, elle ajoute quelques mèches à sa coiffure. Elle développe même un système pour que la frange tienne sur sa tête. C’est ainsi, que le jour de ses 28 ans, elle a l’idée de concevoir de jolis turbans avec franges intégrées.

Les banques refusent de la suivre, Julie se tourne vers le crowdfunding

Voulant faire profiter de ses accessoires à d’autres femmes malades, Julie dépose un brevet sur sa fausse frange et crée la marque Les Franjynes. Malheureusement, les banques refusent de financer son projet, car la jeune femme est en rémission. Cependant, elle ne baisse pas les bras et décide de lancer une campagne de crowdfunding sur Ulule. Julie récolte plus de 35 000 euros sur un objectif de 22 000.

Les ventes débuteront au mois d’avril

Deux ans plus tard, elle vient donc de monter sa société et a commencé la production d’un millier de franges de six couleurs différentes, accompagnées d’un foulard. Les ventes débuteront au mois d’avril et les foulards seront vendus autour de 50 euros. Même les enfants auront droit à leurs franges, appelées les « Franjynettes », rapporte 20 Minutes.

Chaque dernier vendredi du mois, Julie anime un atelier dans les locaux de la Ligue contre le cancer des Alpes-Maritimes à Nice. Elle apprend aux femmes malades à nouer leurs turbans sur la tête.

Publié le lundi 30 janvier 2017 à 12:03, modifications lundi 30 janvier 2017 à 10:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !