Actualité

Roland-Garros: la championne en titre Jelena Ostapenko éliminée d’entrée

La championne en titre de Roland-Garros, la Lettone Jelena Ostapenko, N.5 mondiale, s’est inclinée dès son entrée en lice face à la 66e mondiale, l’Ukrainienne Kateryna Kozlova, en deux sets (7-5, 6-3) dimanche.

Depuis le début de l’ère professionnelle (1968), une seule tenante du titre avait été battue dès son premier match à Paris, la Russe Anastasia Myskina en 2005.

Ostapenko avait fait souffler un vent de fraîcheur sur Roland-Garros l’an passé en y remportant, deux jours après son vingtième anniversaire, le premier tournoi de sa carrière.

Arrivée en toute discrétion à Paris, la joueuse balte avait écarté quatre têtes de série -l’Australienne Samantha Stosur d’abord, la Danoise Caroline Wozniacki, la Suissesse Timea Bacsinzky et, en finale, la Roumaine Simona Halep, actuelle N.1 mondiale- alors qu’elle n’était elle-même pas tête de série (47e mondiale).

Son jeu, tout en puissance et prise de risque, avait fait des ravages sur l’ocre de Roland-Garros et lui a permis cette saison de s’installer dans le top 5 du classement WTA.

L'Ukrainienne Kateryna Kozlova, victorieuse de la tenante du titre Jelena Ostapenko, à Roland-Garros le 27 mai 2018

(credit photo AFP) L’Ukrainienne Kateryna Kozlova, victorieuse de la tenante du titre Jelena Ostapenko, à Roland-Garros le 27 mai 2018

Mais dimanche, Ostapenko était dans un jour sans. Elle a cumulé les fautes directes (48) et les doubles fautes (13) face à une adversaire qui ne s’attendait pas à un tel dénouement.

“Il y a deux mois, je ne savais pas si j’allais pouvoir participer à Roland-Garros (en raison d’une blessure). J’ai surtout essayé de prendre du plaisir”, a expliqué Kozlova après son exploit.

Elle affrontera la Tchèque Katerina Siniakova ou une ancienne N.1 mondiale, la Bélarusse Victoria Azarenka, au deuxième tour.

Publié le dimanche 27 mai 2018 à 19:50, modifications dimanche 27 mai 2018 à 19:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !