Actualité

Redoine Faïd toujours en cavale après son évasion en hélicoptère

Le braqueur récidiviste Redoine Faïd était toujours en fuite lundi matin après son évasion spectaculaire la veille par hélicoptère de la prison de Réau en Seine-et-Marne, selon une source proche de l’enquête.

Quelque 2.900 policiers et gendarmes sont mobilisés depuis dimanche sur le territoire national pour tenter de rattraper celui qui s’était déjà évadé il y a cinq ans de sa prison de Lille-Sequedin.

Dimanche en fin de matinée, un hélicoptère avec un “commando armé” de trois complices, dont le pilote avait été pris en otage, s’est posé dans la cour d’honneur de la prison pour faire évader Redoine Faïd, lors d’une opération qui a duré dix minutes.

L’hélicoptère a été retrouvé à Gonesse (Val-d’Oise) partiellement incendié, et le pilote a été retrouvé en état de choc après avoir été roué de coups.

Faïd et ses trois complices ont pris la fuite dans une Renault Mégane noire, au volant de laquelle se trouvait un quatrième homme qui les attendait. La voiture a été retrouvée dans le parking d’un centre commercial d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Le commando a ensuite disparu à bord d’au moins un autre véhicule, selon une source proche de l’enquête.

Reproduction de la fiche de Redoine Faïd sur le site d'Interpol, à Paris le 15 avril 2013

(credit photo INTERPOL/AFP/Archives) Reproduction de la fiche de Redoine Faïd sur le site d’Interpol, à Paris le 15 avril 2013

Dimanche, la garde des Sceaux Nicole Belloubet qui s’est rendue à la prison de Réau a “décidé de lancer une inspection” qui “dira s’il y a eu une défaillance en terme de sécurité active ou passive” dans l’établissement.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance des chefs d’évasion en bande organisée et d’association de malfaiteurs confiée à la DCPJ.

Redoine Faïd a été condamné en appel en avril à 25 ans de réclusion pour un braquage raté dans le Val-de-Marne, qui avait coûté la vie en 2010 à la policière municipale Aurélie Fouquet, mitraillée à l’issue d’une course folle sur l’autoroute.

Il a été condamné deux fois aux assises en 2017 : à 10 ans de réclusion pour son évasion de la prison de Lille-Sequedin en 2013 et à 18 ans de prison pour l’attaque d’un fourgon blindé dans le Pas-de-Calais en 2011.

Publié le lundi 2 juillet 2018 à 7:15, modifications lundi 2 juillet 2018 à 7:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !