Politique

Voici le directeur de campagne de Donald Trump pour 2020

Brad Parscale sera en charge de préparer la campagne de réélection de Donald Trump.

Si vous pensiez que Donald Trump allait tirer sa révérence après un mandat à la Maison-Blanche, détrompez-vous. Le milliardaire américain compte bien être réélu pour un second mandat. Une mission qu’il a confié à Brad Parscale, un fidèle de longue date.

Membre de l’équipe depuis 2015

Pour beaucoup, le nom de Brad Parscale ne dira rien. Moins connu que l’ancien conseiller Steve Bannon ou que la famille du président Donald Trump, l’homme est pourtant dans le cercle des fidèles. Après avoir rejoint l’équipe en 2015, il avait été en charge du volet numérique pour la campagne 2016. Il se chargeait aussi des campagnes publicitaires du candidat, à la fois télévisées et numériques. Son arrivée aux côtés de Donald Trump signait aussi le début de son engagement en politique. Toutefois, il travaille déjà depuis longtemps maintenant avec la Trump Organization comme le soulignent nos confrères de CNN.

Âgé de 42 ans, l’homme est originaire du Texas et a connu une carrière professionnelle compliquée avant d’arriver où il en est aujourd’hui. Il a notamment échoué à se faire une place à la Silicon Valley. Mais, il a su rebondir au point de se rendre indispensable dans l’entourage de Donald Trump. Cette désignation comme “campaign manager” apparaît donc comme une nouvelle étape logique.

Les mid-terms pour commencer

Le timing peut surprendre toutefois. Pour deux raisons. Tout d’abord, parce que le pays est encore au cœur d’un profond débat sur la réforme des armes après le massacre de Parkland. Mais aussi, parce que c’est particulièrement tôt. On est encore à 980 jours des prochaines élections. Mais, Donald Trump n’a jamais caché son ambition  de briguer un second mandat. En janvier 2017, pas encore entré en fonction, il a ainsi déposé le slogan de sa future campagne “Keep America Great” (Conserver la Grandeur de l’Amérique). Un écho évident à son “Make América Great Again” (Rendre sa Grandeur à l’Amérique).

A court terme, Brad Parscale doit aussi jouer un rôle aux élections de mi-mandat qui auront lieu au mois de novembre. Elles s’annoncent déjà cruciales pour le parti Républicain qui pourrait potentiellement perdre sa majorité au Congrès si les choses continuent sur le rythme actuel.

Publié le mercredi 28 février 2018 à 19:11, modifications mercredi 28 février 2018 à 17:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !