Politique

Présidentielle 2017 : En Isère, les affiches électorales ont beaucoup de mal à coller !

Elles sont partout autour de nous depuis quelques jours. Qui ? Les affiches électorales, bien sûr ! Et à quelques jours à peine du premier tour de la présidentielle, une commune de l’Isère rencontre bien des difficultés à garder ces fameuses affiches collées sur les panneaux. Résultat : celles-ci tombent toutes seules, au grand dam du maire de la ville !

Le 23 avril prochain, les français ont rendez-vous avec les urnes. Ainsi, ceux-ci auront la délicate mission de départager les 11 prétendants à l’Élysée lors du premier tout de la présidentielle. Des candidats qui, comme à l’accoutumée, misent en partie sur un moyen de communication ancestral : les affiches électorales.

Et pour cause, utilisées depuis la nuit des Temps, ces affiches sont partout depuis quelques jours. Difficile, donc, d’échapper aux noms de ceux qui espèrent remporter l’élection, si ce n’est peut-être à Massieu, une commune de l’Isère

QUAND LES AFFICHES TOMBENT TOUTES SEULES

En effet, comme le rapporte le site du Figaro, cette petite ville connaît actuellement bien des difficultés à garder les affiches électorales collées aux panneaux. Un véritable problème pour le maire de la ville, qui se retrouve désormais à court de solutions. Du coup, quand on lui demande :

Est-ce que ces panneaux neufs ont une couche ‘d’apprêt’ qui fait que ?

Désemparé, ce dernier répond :

Je ne sais pas du tout.

Et le constat ne s’arrête pas là puisque le maire poursuit et affirme :

Actuellement, il ne reste que les affiches de Benoit Hamon, de Philippe Poutou, de Jean-Luc Mélenchon et celle de Nathalie Arthaud de moitié… toutes les autres sont tombées !

Un événement pour le moins insolite qui, à quelques jours de la présidentielle, ne devrait pas avoir un grand impact sur le résultat final. Pour autant, l’élu espère bien trouver une solution à ce problème avant le début du premier tour, le 23 avril prochain. Courage, Monsieur le maire !

Article publié le mercredi 19 avril 2017 à 15:36, modifications mercredi 19 avril 2017 à 16:26

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz
Vers le top