Politique

La popularité d’Emmanuel Macron et Edouard Philippe en berne

La côte de popularité d’Emmanuel Macron et d’Édouard Philippe a reculé en juillet, pour atteindre un niveau jamais atteint depuis leur accession au pouvoir.

La popularité d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe a reculé en juillet.

En effet, selon le baromètre Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio publié mardi 19 juillet, le nombre de sondés déclarant avoir une bonne opinion d’Emmanuel Macron baisse de trois points par rapport au précédent baromètre de mi-juin, à 66%.

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 12 et 13 juillet auprès de 960 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Cependant, le duo de l’exécutif bénéficie encore d’une majorité de bonnes opinions.

Ainsi, le chef de l’État reste la deuxième personnalité politique testée la plus populaire.

Car c’est le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, qui domine toujours le classement avec 75% d’opinions favorables (-4 points).

Suivent Alain Juppé (64%, +3 points) et Jean-Pierre Raffarin (60%, -1 point).

Les autres ministres du gouvernement identifiés par l’opinion voient leur cote reculer.

Jean-Yves Le Drain, aux Affaires étrangères, perd 3 points. Gérard Collomb, à l’Intérieur, en perd 5.

Et Christophe Castaner, le porte-parole et le plus visible des membres du gouvernement recule de 3 points.

Forte baisse pour Edouard Philippe

La côte de popularité d’Édouard Philippe chute quant à elle de sept points, avec 53% de bonnes opinions. Il perd ainsi sa cinquième place au classement des personnalités politiques.

Le chef du gouvernement perd essentiellement à gauche (-7) et au PS (-12).

Toutefois, il garde la confiance des sympathisants de 73% des Républicains (+3).

Une bienveillance qui illustre la difficulté stratégique de la droite vis-à-vis de cette équipe gouvernementale où figure également Bruno Le Maire, qui satisfait 46% des sondés.

A noter qu’Edouard Philippe devance largement (de + 8 points) le président de la République dans l’électorat de droite.

Ainsi, dans le détail, Emmanuel Macron bénéficie de 13% de sondés ayant une « excellente opinion » et 53% ayant une « bonne opinion ».

En revanche, ils sont 20% à avoir une « mauvaise opinion » et 10% « une très mauvaise opinion ».

Pour Édouard Philippe, 6% des personnes interrogées ont une « excellente opinion » et 47% une « bonne opinion ».

Dans le même temps, 19% des sondés ont « une mauvaise opinion » et 4% une « très mauvaise opinion ».

Par ailleurs, parmi les autres personnalités politiques, le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon voit sa popularité grimper de quatre points, à 52%. Marine Le Pen reste stable, avec 28% d’opinions favorables.

Publié le mercredi 19 juillet 2017 à 9:34, modifications mercredi 19 juillet 2017 à 8:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !