Politique

Le petit tacle de Sarko passé inaperçu pendant le débat télévisé

La petite phrase aurait pu passer inaperçue lors du premier débat de la primaire des Républicains. Mais c’était sans compter avec Yann Barthès et son équipe.

Alain Juppé sent qu’il a marqué des points lors du premier débat de la primaire des Républicains. Selon un récent sondage, le maire de Bordeaux devancerait Nicolas Sarkozy de 14 points au premier tour de la primaire et il l’emporterait clairement au second tour, avec 62% des votes, contre 38% pour l’ex-Chef de l’État.

Donc, grand vainqueur, toujours selon les sondages, du premier débat télévisé de la primaire des Républicains diffusé jeudi soir sur TF1, Alain Juppé n’a pas hésité à afficher sa confiance dans ses chances de l’emporter les 20 et 27 novembre prochains.

Cependant, ce que personne n’a remarqué, c’est le petit tacle de Nicolas Sarkozy envers son adversaire. Un échange qui serait passé inaperçu sans la vigilance des équipes de l’émission Quotidien de Yann Barthès.

En effet, en toute fin de débat, alors qu’Alain Juppé avait été désigné pour conclure, Nicolas Sarkozy a glissé cette petite mise en garde :

 Les derniers, c’est pas toujours les premiers.

L’ancien chef de l’État a-t-il raison de penser qu’Alain Juppé est un peu trop confiant?

Publié le lundi 17 octobre 2016 à 9:42, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !