Politique

Pour Henri Guaino, impossible d’épargner avec un salaire de 5 100€

La phrase sur son « petit salaire » passe mal

Henri Guaino ne peut « rien » mettre de côté avec ses 5 100 euros de salaire. Le député Les Républicains s'est attiré les foudres des internautes.

La petite phrase d’Henri Guaino a du mal à passer.

En effet, ce jeudi 5 janvier, au micro de La Matinale de LCI, le député Les Républicains a fait un aveu qui peut en choquer plus d’un. Lorsque François-Xavier Ménage l’a interrogé sur le montant de son épargne chaque mois, évoquant son salaire de 5 100 euros. Henri Guaino a déclaré que les fins de mois étaient aussi difficiles aussi pour les hommes politiques.

Moi, j'ai commencé ma carrière d'élu à 50 ans passés. À 50 ans passés, vous avez des charges. J'habite à Paris (...). Je ne suis pas élu dans la Creuse ou en Corrèze, les loyers sont beaucoup plus élevés. Le train de vie que j'avais, même en le réduisant, il pèse plus lourd.

Avec 5 357 euros net mensuels, selon le site de l’Assemblée nationale, soit un salaire plus de quatre fois supérieur au Smic, l'élu des Yvelines assure qu'il ne parvient pas à économiser.

L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a ainsi évoqué ses charges et le coût de la vie en région parisienne.

Coutumier du fait

De plus, Le Huffington Post a repéré qu’Henri Guaino s’était déjà plaint en 2003.

En effet, sur le plateau de l'émission Tirs Croisés, Laurence Ferrari lui avait fait remarquer que 5 200 euros était largement au-dessus de la moyenne des Français.

Une allusion à laquelle il avait répondu :

Et alors? Pourquoi un député devrait avoir le même salaire que la moyenne des Français.

Pas étonnant que les propos d'Henri Guaino n'aient pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. Son interview a été toute la journée parmi les trending topics, les sujets les plus commentés sur Twitter.

Il avait pourtant précisé lors de l'interview être

L’un des rares dans (sa) famille politique à défendre ceux qui gagnent peu.

Cependant, ses propos sur les salaires insuffisants des députés ont suscité un torrent d'indignations.

 

« J’assume ce que j’ai dit »

Contacté par BFMTV.com, Henri Guaino a indiqué ne pas comprendre « cette effervescence ».

On me pose une question, je réponds. J’assume ce que j'ai dit. Si ça ne plaît pas, ça ne plaît pas.

L'élu Les Républicains a également réagi sur sa page Facebook. Il y a dénoncé « une hystérie démagogique ».

L'hystérie démagogique est à la mode.Certains de nos compatriotes préfèrent les menteurs et les démagogues à ceux qui r...

Publié par Henri Guaino sur jeudi 5 janvier 2017

Il a assuré qu'il ne se plaignait pas mais que compte tenu d'où il venait, il n'avait pas « de leçon à recevoir de quiconque sur les difficultés de la vie des classes populaires ».

En bref, avec ce « petit salaire », Henri Guaino fait tout de même partie des 5% des Français les mieux payés…

Article publié le vendredi 6 janvier 2017 à 10:37, modifications vendredi 6 janvier 2017 à 10:19

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshock???cooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsad!?ideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vidéo relative

Vers le top