Politique

François Hollande dément toute ambition de retour en politique

L'ancien chef d'État a donné ses raisons

François Hollande

Le prédécesseur d’Emmanuel Macron, qui multiplie les déclarations et apparitions médiatiques, nie toutefois des velléités de retour en politique. François Hollande assure n’avoir aucune ambition allant dans ce sens.

François Hollande, à la tête de l’Élysée de 2012 à 2017, se défend de préparer un retour habile aux affaires de la République.

D’où vient la rumeur d’un retour de François Hollande ?

Depuis un certain temps, celui qui fut le “président normal” distille dans les médias son opinion. François Hollande livre son sentiment sur de multiples sujets, touchant la France ou l’International. Il a ainsi fustigé la réaction de Donald Trump au sortir du G7. Sans ambages, il accusait le locataire du Bureau ovale de vouloir déstabiliser l’Union européenne.

Donald Trump est en train de déstabiliser l’Europe […] Sur la question européenne comme sur la question de l’Otan et des alliances, il est prêt à utiliser certains chefs de gouvernement européen pour créer la division

Pointait François Hollande, en citant la Pologne et l’Autriche pour étayer son propos.
Par ailleurs, la veille il faisait aussi son grand retour en télévision. C’était lors de l’émission Dimanche en politique, sur France 3.
François Hollande a souligné ce qui lui semblait être une carence sociale dans la politique du pouvoir exécutif.

 

Sa présence de plus en plus marquée dans le paysage audiovisuel suscite l’interrogation. Mais l’intéressé la justifie par une autre explication, qui n’a selon lui rien à voir avec un désir de retour en politique.

Mais alors pourquoi s’exprime-t-il autant ?

À gauche, des voix de responsables du parti s’élèvent. Elles dénoncent en effet une omniprésence médiatique qui ferait du tort selon eux au Parti socialiste. Cependant, l’ancien président de la République balaie ces critiques d’un revers de la main. François Hollande affirme qu’il répond à un besoin du peuple de gauche.

Le peuple socialiste, le peuple de gauche, ceux qui sont attachés à la démocratie, sont plutôt heureux que je puisse leur redonner une vision, un espoir, une explication

Avant d’encenser le travail d’Olivier Faure aux commandes du PS, comme pour illustrer son manque d’intérêt pour ce poste. Mais on lui rappelle l’exemple de Nicolas Sarkozy, qui comme lui avait écrit un livre. Puis pris la tête des Républicains, avant d’en être l’un des candidats malheureux aux primaires pour l’élection présidentielle.
Là encore, François Hollande s’en sort en pointant les différences de parcours politique entre les deux hommes.

Je n’ai pas cette volonté de devenir dirigeant du parti que j’ai conduit il y a très longtemps, ni de me présenter à des primaires. Cet élément-là ne fait pas partie de mon calendrier.

Publié le lundi 11 juin 2018 à 12:51, modifications lundi 11 juin 2018 à 14:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !