Politique

François Hollande : Combien va-t-il toucher à la retraite ?

Le montant de la retraite de l'ancien Président de la République a été dévoilé

François Hollande n’est plus Président de la République, et dans quelques jours il quittera définitivement l’Elysée. Combien touchera-t-il à la retraite ? On vous dit tout !

François Hollande va quitter l’Elysée d’ici quelques jours maintenant. C’est la fin de son mandat de Président de la République. Mais ne vous faites pas de souci pour lui, il va toucher une très confortable retraite, en cumulant notamment pas moins de quatre indemnités différentes.

La retraite d’ancien Président de la République

François Hollande rejoint maintenant le clan très fermé des anciens Présidents de la République. En tant qu’ancien Chef d’Etat, François Hollande va bénéficier d’une dotation d’un montant égal à celui du traitement d’un conseiller d’Etat. C’est en tout cas ce que prévoit l’article 19 de la loi du 3 avril 1955 : François Hollande devrait donc toucher 5164 euros nets.

Mais à cette première retraite d’ancien Président de la République s’ajoutent d’autres pensions correspondant aux anciennes fonctions de l’homme politique. Selon les chiffres fournis par le cabinet de l’Elysée, François Hollande devrait donc toucher une pension équivalente à 15 000 euros net. Comment ? Et bien en réalité, tout est histoire d’addition !

Il faut compter en effet les indemnités d’ancien Président de la République. Mais il faut également ajouter celle d’ancien Député soit 6208 euros net, d’ancien Conseiller de la Cour des Comptes, soit 3473 euros nets, et enfin d’ancien Président du Conseil Général de la Corrèze, soit 235 euros. Faites le calcul, vous allez vite comprendre !

Mais ce n’est pas tout ! Car s’il souhaite siéger au Conseil Constitutionnel, l’ancien Président de la République touchera bien davantage : en effet, il percevrait 14 000 euros bruts mensuels. Mais pour l’instant, nous ne savons pas s’il désire y siéger ou non. François Hollande n’a en effet pas fait connaître ses intentions pour le moment. Il avait déclaré ne pas avoir envie de faire comme son prédécesseur Nicolas Sarkozy. C’est donc déjà une première piste. Cela dit, l’avenir nous dira vite ce que François Hollande a prévu de faire pendant sa retraite.

De nombreux avantages

En tant qu’ancien Président de la République, François Hollande bénéficie également d’autres avantages comme par exemple un appartement de fonction, meublé et équipé. Il aura également deux personnes affectées à son service. L’homme politique bénéficie d’une voiture de fonction avec deux chauffeurs, et deux policiers qui assureront sa sécurité. Il a également le droit à sept collaborateurs pour la gestion des affaires courantes.

Cependant, tout cela ne sera que temporaire. En effet, depuis le décret paru au Journal Officiel le 4 octobre 2016, les moyens accordés aux anciens Présidents de la république sont maintenant dégressifs. Au-delà de la cinquième année suivant le départ de l’Elysée, l’ancien Chef d’Etat n’aura plus le droit qu’à trois collaborateurs et à un agent de service. Ils ne bénéficient plus non plus de l’accès illimité et gratuit à la SNCF comme c’était le cas auparavant.

En revanche, l’aspect financier n’est pas dégressif pour le moment. On parle là que des moyens accordés à l’ancien Président de la République. Et c’est plutôt normal car tous ces avantages ont un sacré coût pour l’Etat !

Un coût important pour l’Etat

Il faut en effet dire que les anciens Présidents de la République coûtent très chers à la France. On sait par exemple que Nicolas Sarkozy coûte 3.3 millions d’euros par an, Jacques Chirac 2.4 millions et Valéry Giscard d’Estaing 3.9 millions d’euros. Ce qui élève le coût à 10 millions d’euros par an, sans compter le coût de François Hollande.

Le décret paru en octobre dernier a permis de clarifier et de limiter les avantages consentis aux anciens Présidents de la République. Cependant, le coût est encore très important. Et une question se pose : si Emmanuel Macron n’est pas réélu en 2022, il sera à la retraite à l’âge de 44 ans…

Et oui, la question de la retraite des anciens Présidents de la République est encore et toujours au cœur d’une sacrée polémique. Toujours est-il que François Hollande ne sera pas malheureux et coulera des jours paisibles après avoir quitté l’Elysée

Publié le mercredi 10 mai 2017 à 9:16, modifications mercredi 10 mai 2017 à 15:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !