Politique

Etats-Unis : Donald Trump, grand absent des obsèques de John McCain

John McCain avait expressément demandé que Donald Trump n’assiste pas à ses funérailles.

John McCain avait demandé que Donald Trump soit absent de ses obsèques. Le souhait du sénateur républicain, mort des suites d’un cancer du cerveau, sera respecté. En effet, selon un porte-parole de John McCain, lundi 27 août, le président américain Donald Trump n’assistera pas aux obsèques du sénateur américain.

A la demande de John McCain

Le président n’assistera pas, d’après ce que nous savons, aux funérailles.

A ainsi déclaré Rick Davis lors d’une conférence de presse dans l’Arizona, où John McCain vivait. En effet, le sénateur républicain, qui est mort samedi 25 août à 81 ans, avait « expressément » demandé à ce que Donald Trump ne soit pas présent à ses funérailles. Celles-ci se dérouleront samedi 1er septembre dans l’imposante cathédrale de la capitale fédérale. De nombreux élus et dignitaires américains et étrangers seront présents. Ainsi, les deux anciens présidents, le Démocrate Barack Obama et le Républicain George W. Bush, devraient prononcer des éloges funèbres.

Ensuite, l’enterrement, dans l’intimité familiale, aura lieu dimanche au cimetière de l’Académie navale d’Annapolis, à une heure à l’est de Washington.

Un message posthume

Par ailleurs, Rick Davis a lu un message posthume laissé par John McCain. Plusieurs extraits sonnent comme des critiques à demi-voilées envers Donald Trump.

Nous affaiblissons notre grandeur lorsque nous confondons notre patriotisme avec des rivalités tribales qui ont engendré le ressentiment, la haine et la violence aux quatre coins de la planète. Nous l’affaiblissons quand nous nous cachons derrière des murs, plutôt que de les faire tomber.

A ainsi écrit l’ancien candidat malheureux à la Maison-Blanche.

Ne vous désespérez pas face à nos difficultés actuelles et croyez toujours en la promesse et la grandeur de l’Amérique, car rien n’est inévitable ici. Les Américains n’abandonnent jamais. Nous ne nous rendons jamais, nous ne nous cachons jamais face à l’Histoire. Nous faisons l’Histoire.

A-t-il ajouté.

Je suis mort comme j’ai vécu, fier d’être Américain.

Donald Trump rend finalement hommage à John McCain

De son côté, Donald Trump s’était contenté d’un laconique message sur Tweeter en guise de condoléances.

Or, face aux salves de vives critiques pour ce lourd silence, le président américain a finalement ordonné lundi la mise en berne des drapeaux en son honneur à la Maison-Blanche. Ainsi que sur tous les bâtiments officiels.

Publié le mardi 28 août 2018 à 10:34, modifications mardi 28 août 2018 à 9:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !