Politique

Emmanuel Macron sermonne un jeune collégien qui l’appelle “Manu”

emmanuel-macron-sermonne-un-jeune-collegien-qui-lappelle-manu

Venu saluer des collégiens pour la commémoration du 18 juin 1940, Emmanuel Macron a sermonné un jeune garçon un brin trop familier à son goût.

La vidéo a déjà fait le tour des réseaux sociaux. Alors qu’hier, le chef de l’État s’est rendu à une cérémonie commémorative en l’honneur de l’appel du Général De Gaulle, survenu le 18 juin 1940, il s’est vu interpellé de manière peu formelle par un collégien. Le garçon a profité d’un bain de foule pour lancer au président un « Ça va Manu ? », une désinvolture qui a fortement déplu à Emmanuel Macron, lui délivrant alors un discours impérieux devant les caméras de LCI :

Tu es là dans une cérémonie officielle. Tu te comportes comme il faut. […] Tu peux faire l’imbécile […] Mais aujourd’hui, c’est la ‘Marseillaise’ et le ‘Chant des Partisans’. Tu m’appelles Monsieur le président de la République, ou Monsieur.

A t-il rétorqué au jeune adolescent qui s’est excusé, balbutiant « Désolé Monsieur le Président », avant d’insister dans un second temps :

Tu fais les choses dans le bon ordre. Si un jour tu veux faire la révolution, tu apprends d’abord à avoir un diplôme et à te nourrir toi-même. Et après tu donneras des leçons aux autres.

Le Président s’est ensuite éloigné, lui tapotant le bras. La séquence, dont la suite a été diffusée sur le compte Twitter d’Emmanuel Macron, n’a pas manqué de faire réagir.

Benjamin Griveaux a été interrogé sur le sujet dans la soirée. Le Porte-parole du gouvernement, a estimé que le Président avait « bien fait » de rappeler « le respect ». Mais tous ne sont pas de cet avis. Yann Brossat, adjoint PCF (Parti Communiste Français) à la Mairie de Paris a exprimé le fond de sa pensée dans un tweet, comparant, photos à l’appui, la poignée de main détendue de Donald Trump au chef d’État français lors de sa visite à la Maison Blanche avec la vidéo d’hier, sous-titrant : « Fort avec les faibles, faible avec les forts ».

L’échange, qui s’est finalement conclu sur une issue cordiale après une autre salve de remontrances, restera dans les archives des bains de foule mémorables des Présidents de la Ve République.

Publié le mardi 19 juin 2018 à 11:32, modifications mardi 19 juin 2018 à 11:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !