Politique

Election Présidentielle 2017 : Et si les résultats étaient faussés ?

500 000 cartes d'électeur ont été émises en double...

Voilà une information qui pose pas mal de questions sur le déroulement de l’élection présidentielle en France. En effet, 500 000 électeurs auraient reçu deux cartes d’électeur suite à leur déménagement. Il y a donc des doublons, et dans les faits, ces électeurs pourraient voter deux fois !

Un dysfonctionnement massif

C’est le Monde qui a alerté l’opinion publique sur le dysfonctionnement majeur qui touche l’élection présidentielle, et qui devrait également concerner les élections législatives du mois de juin prochain. Il semble que 500 000 électeurs aient reçu deux cartes d’électeur. Le problème, c’est que ces derniers sont inscrits dans deux communes différentes ! Surprise donc pour les principaux concernés !

Alors pas de panique, ces doublons ne concernent que 1% des 47 millions d’électeurs français. Pas de quoi fausser le résultat de l’élection ! Cependant, c’est quand même un dysfonctionnement qui ne devrait pas avoir lieu. Et nombreux sont ceux à être scandalisés.

C’est sur Twitter qu’on a découvert la réaction de ceux qui ont constaté être inscrit sur les listes électorales de deux communes :

Peut-on voter deux fois ?

Et bien sachez que la loi est très claire à ce sujet, et que la réponse est NON ! En effet, la loi est très sévère avec ceux qui tenteraient de voter deux fois. Elle prévoit une amende de 15 000 euros et jusqu’à deux ans de prison.

Mais après tout, est-ce si difficile de voter deux fois ? Certains fidèles de tel ou tel candidat ne seraient-ils pas tentés d’essayer, pour donner une voix de plus à leur favori ?  A priori, ce n’est pas possible, car les listes électorales sont croisées informatiquement, et un électeur qui voterait deux fois serait vite démasqué.

D’ailleurs, le porte-parole du Ministère de l’Internet, Pierre-Henry Brandet, a tenu à sortir du silence pour expliquer la chose suivante à l’AFP :

Voter deux fois peut coûter très cher. Le fraudeur a toutes les chances d’être démasqué, puisque les listes électorales font l’objet de croisements et de vérifications après les scrutins.

D’où vient de dysfonctionnement ?

Pour l’instant, il est très difficile de savoir d’où provient ce dysfonctionnement informatique. Et surtout, le problème risque d’être difficile voire impossible de régler avant les élections législatives du mois de juin. Pierre-Henry Brandet a indiqué que le problème avait été identifié et que le répertoire unique des électeurs serait opérationnel en 2019. Ce n’est donc pas pour tout de suite !

Cependant, ces 500 000 cartes d’électeurs qui ont éditées en double exemplaire constituent pour certains un véritable risque pour la démocratie. Elles pourraient bien fausser en partie l’élection présidentielle, et surtout lui enlever un certain crédit au regard de l’opinion publique.

Qui sait, peut-être que les résultats de cette élection présidentielle ne reflètent finalement pas la réalité ? Epineuse question…

Publié le jeudi 27 avril 2017 à 11:34, modifications jeudi 27 avril 2017 à 10:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires