Politique

Fillon et Thatcher : La une “choc” de Libération

Le journal “Libération” risque de froisser les militants et les citoyens qui ont voté en faveur de François Fillon dimanche dernier. La une de l’édition du mardi 22 novembre du quotidien a sélectionné une photographie qui utilise le morphing pour dénoncer la ressemblance du programme conservateur de François Fillon avec celui de la Dame de Fer, Margaret Thatcher. De quoi ravir Alain Juppé, écorner l’image du candidat François Fillon et peut-être faire basculer la campagne du second tour de la primaire de la droite et du cente.

Depuis le triomphe inattendu de François Fillon dimanche soir lors du premier tour de la primaire de la droite, les observateurs politiques ont tenu à comparer les programmes économiques et politiques des deux candidats en lice pour le duel fratricide de dimanche prochain entre Alain Juppé et François Fillon.

Chez les sympathisants de la gauche, le programme de François Fillon a été assimilé au programme conservateur, rigide et terrifiant de Margaret Thatcher qui a considérablement modifié le visage de la Grande-Bretagne.

La rédaction du journal Libération n’a donc pas hésité à utiliser l’une des illustrations du compte officiel Twitter de l’internaute talentueux Guillaume Titus-Carmel qui est derrière les photographies célèbres de morphing « Croisons-les » dans lesquelles il mélange les traits du visage de deux personnalités pour un résultat troublant, surprenant et terrifiant à chaque fois.

François Fillon n’a donc pas pu échapper à cette comparaison avec Margaret Thatcher qui, en plus de s’être retrouvée dans les discours puis sur la toile depuis quelques jours avec ce croisons-les , se retrouve maintenant à la une de Libération.

Cette comparaison et cette image conservatrice risquent de coller dorénavant à François Fillon. Jean-Marie Le Guen dans les colonnes du JDD l’a affublé du surnom de « Thatcher français ». Bertrand Dutheil de la Rochère, membre du Front National, ne s’est pas privé lui aussi de dresser un portrait assez austère du probable prochain président Fillon. Le candidat de la Sarthe représenterait ainsi, aux yeux du conseiller régional du FN, Thatcher et Reagan réunis. Il a estimé que François Fillon était le plus ultra de tous.

Cette une choc, cette photographie négative, l’analyse et les nombreuses pages de décryptage sur François Fillon dans cette édition du mardi 22 novembre du quotidien Libération pourront-elles influencer l’entre-deux-tours, nuire à l’image de François Fillon auprès des électeurs modérés de la droite et du centre et mobiliser fortement l’électorat de gauche pour se déplacer dans les urnes et voter massivement Alain Juppé ? Assiste-t-on à un premier tournant majeur du second tour de la primaire de la droite et du centre ?

Réponse jeudi soir pour l’ultime débat entre les deux candidats et dimanche dans les urnes et lors de la soirée électorale. La gauche a, en tous les cas, débuté le travail de sape envers la droite dure et conservatrice représentée par le candidat Fillon et ses soutiens de la Manif pour tous à travers cette édition osée de Libération.

Publié le mardi 22 novembre 2016 à 17:34, modifications mardi 29 novembre 2016 à 12:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !