Politique

Des célébrités disent « Stop au Hollande-bashing »

Dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche, une soixantaine de personnalités ont lancé un appel à la défense de François Hollande, cible récurrente d’attaques aussi bien à droite qu’au sein de son propre parti.

Alors que François Hollande est au plus bas de sa côte de popularité et attaqué à droite comme à gauche, une tribune publiée ce dimanche 20 novembre dans le Journal du Dimanche appelle à l’arrêt du « Hollande-bashing ».

Qu’elles viennent du monde des arts, de la culture mais aussi de l’économie et de la recherche, une soixantaine de célébrités ont souhaité dénoncer les critiques et les attaques virulentes à l’égard du chef de l’État :

Dès le départ, François Hollande a fait face à un incroyable procès en illégitimité. Ce dénigrement permanent met à mal toutes les institutions de la République et la fonction présidentielle.

Parmi ces personnalités, des grands noms du monde du cinéma et de la chanson, à l’instar de Catherine Deneuve, Juliette Binoche, Denis Podalydès, Agnès B. ou encore Benjamin Biolay :

Ce dénigrement permanent met à mal toutes les institutions de la République et la fonction présidentielle. Il perdure encore aujourd’hui malgré la stature d’homme d’État que François Hollande a parfaitement incarnée, tant dans les crises internationales que lors des épouvantables tragédies que notre pays a traversé.

Poursuit le texte en référence notamment aux tragiques attaques de la rédaction de Charlie Hebdo en janvier 2015. Mais également aux attentats parisiens du 13 novembre 2015 et à la tuerie de Nice du 14 juillet dernier.

Ensuite, l’appel détaille une longue liste de domaines dans lesquels le président a exercé son autorité et marqué par son action, comme la sécurité, l’éducation nationale, le social, l’écologie, l’économie et la culture bien sûr :

C’est comme si, en quatre ans, on n’avait jamais entendu parler ni retenu tout ce qui a été accompli, systématiquement effacé par ce Hollande-bashing.

Avant d’ajouter que l’action du président de la République est ignorée :

Tout cela est déformé, gommé, remplacé par un procès quotidien, instruit à charge par des injures et des mensonges ignobles. Cet acharnement indigne entraîne le débat politique dans une dérive dangereuse pour la démocratie.

Dans la liste des quelque soixante signataires, on retrouve également les auteurs Laure Adler et Mazarine Pingeot, mais aussi le photographe Raymond Depardon, l’urgentiste Patrick Pelloux ou encore Dominique Besnehard et Jean-Michel Ribes.

Publié le dimanche 20 novembre 2016 à 16:04, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 16:05

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !