Monde

Tunisie: Ce selfie avec des cadavres de l’EI créer la polémique

L’armée et la police de Tunisie ont été la cible des jihadistes, lundi 7 mars. Aujourd’hui, c’est un selfie pris par des militaires tunisiens qui provoque de vives réactions. Explications.

Une attaque sans précédent a eu lieu hier à Ben Guerdane, localité tunisienne à la frontière de la Libye. Au moins 54 personnes, dont 36 jihadjistes et 11 membres des forces de l’ordre ont été tués. Selon Tunis, le groupe EI cherchait à implanter un “émirat”. “Le but de cette attaque était de troubler la situation sécuritaire dans notre pays et d’établir un émirat de ‘Daech’ à Ben Guerdane”, a précisé le chef du gouvernement Habib Essid.

Attaque prévisible

Aujourd’hui, c’est un selfie pris par des militaires tunisiens qui choquent la toile et provoquent des réactions mitigées. Certains disent bravo tandis que d’autres les condamnent fermement. Cette photo relayée sur Facebook par un  media Tunisien, montre quatre jeunes militaires posant à côté de deux cadavres présentés comme des terroristes de l’Etat Islamique.
A ce jour, la photo n’a pas été officiellement authentifié par le ministère de la Défense.

Publié le mardi 8 mars 2016 à 12:24, modifications mardi 8 mars 2016 à 12:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !