Monde

Syrie : la livraison d’aide humanitaire dans la Ghouta reportée

L’acheminement de l’aide humanitaire prévu jeudi dans l’enclave rebelle de la Ghouta orientale a été “reporté”, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), alors que le secteur est la cible d’intenses bombardements et d’une offensive du régime syrien.

STORY - Episode 48/74

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

“Le convoi d’aujourd’hui a été reporté”, a indiqué à l’AFP Ingy Sedky, une porte-parole du CICR, un des ONG partenaires de l’ONU qui participe au convoi. La situation qui “évolue sur le terrain (…) ne nous permet pas de mener l’opération” à bien, a-t-elle ajouté.

A la faveur d’une vaste offensive lancée le 18 février, les forces du régime de Bachar al-Assad ont reconquis plus de la moitié de l’enclave rebelle située à la périphérie de Damas.

Avancée du régime syrien dans la Ghouta

(credit photo AFP) Avancée du régime syrien dans la Ghouta

Les secteurs tenus par les insurgés ont encore été la cible mercredi de bombardements qui ont tué des dizaines de civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Les quelque 400.000 habitants de l’enclave rebelle, assiégés depuis 2013, subissent de graves pénuries de nourriture et de médicaments.

Lundi, un convoi d’une quarantaine de camions transportant des aides médicales et de la nourriture avait dû abréger sa mission en raison des bombardements sur Douma, la grande ville de la Ghouta.

Les aides médicales et la nourriture doivent permettre de satisfaire les besoins de 70.000 personnes au total, avait indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha).

Publié le jeudi 8 mars 2018 à 9:31, modifications jeudi 8 mars 2018 à 9:33

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !