Monde

Le Sri Lanka restaure une ancienne loi interdisant aux femmes d’acheter de l’alcool

Quelques jours après l’abolition d’une loi de 1979 qui interdisait aux femmes d’acheter de l’alcool, le président du Sri Lanka a finalement décidé de la remettre en vigueur…

En 2016, le Sri Lanka faisait un bon en avant concernant l’égalité des sexes. Des programmes de sensibilisation avaient été mis en place pour promouvoir les relations hommes-femmes basées sur le partage et le respect, notamment au sein du mariage. La campagne avait été plutôt bien accueillie par la population mais il reste encore des efforts à faire concernant les droits des femmes.

Dimanche dernier, le président Maithripala Sirisena, a décidé de restaurer la loi de 1979 qui interdisait aux femmes d’acheter de l’alcool malgré l’avoir abrogée quelques jours avant. Le gouvernement a publié un communiqué le 14 janvier :

À partir de demain, la décision du ministre sera abolie.

Aucune autre précision n’a été donnée pour expliquer cette réforme soudaine.

Lutter contre le sexisme

L’abolition de cette loi était le signe d’une progression significative vers l’égalité hommes-femmes. Le ministre des Finances du pays a été accusé par le Mouvement National pour la Protections des Droits du Consommateur d’encourager la consommation d’alcool. Le président estimait quant à lui que les sévères restrictions imposées aux fabricants homologués d’alcool privaient l’État de recettes considérables.

Lors de l’abolition de cette loi, Ali Hassen, porte-parole du Ministère des Finances expliquait :

L’idée est de restaurer la neutralité entre les sexes.

Les femmes étaient également autorisées à travailler dans les bars et autres débits de boissons. Cependant le communiqué n’indique pas si cette mesure sera également abolie.

Publié le mardi 16 janvier 2018 à 9:44, modifications mardi 16 janvier 2018 à 9:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !