Monde

Saut à l’élastique mortel : Elle confond “no jump” avec “now jump”, saute et se tue

saut à l'élastique

Une jeune Néerlandaise de 17 ans a sauté dans le vide alors que son élastique n’était pas attaché au pont. Elle n’avait pas bien compris la consigne de son instructeur.

Elle comprend mal la consigne de son instructeur

Les faits remontent à l’été 2015 dans la région de Cantabria, dans le nord de l’Espagne. Une adolescente néerlandaise est morte lors d’un saut à l’élastique, car elle n’avait pas compris la consigne de son instructeur espagnol, dont l’accent anglais a été remis en cause.

En effet, ce dernier lui aurait dit de ne surtout pas sauter :

No jump!

Cependant, Vera Mol, 17 ans, aurait compris qu’elle devait sauter immédiatement :

Now jump!

Vera s’est ainsi jetée du pont, haut de 40 mètres, sans que son élastique ne soit attaché.

L’instructeur, qui a comparu devant le tribunal, est donc désormais accusé du meurtre de la jeune fille. Lors du procès, il s’est défendu d’avoir ordonné à l’adolescente de sauter.

Il était interdit de sauter à l’élastique de ce pont

Cependant, le juge qui s’est prononcé sur l’affaire a notamment établi que l’Espagnol n’avait pas un niveau linguistique suffisant en anglais pour travailler avec des étrangers « dans une activité aussi délicate que de sauter dans le vide », rapporte TVA Nouvelles.

Le juge a ajouté que la consigne « no jump » n’était pas suffisamment claire pour être comprise par des clients. D’autre part, l’élastique autour de la taille de la jeune fille aurait dû être fermement attaché au pont bien avant qu’elle ne franchisse la rambarde.

D’autres manquements importants ont été soulevés par le tribunal. En effet, l’instructeur aurait en effet dû vérifier l’âge de la victime. Il est également interdit de sauter à l’élastique de ce pont.

Publié le jeudi 29 juin 2017 à 15:37, modifications jeudi 29 juin 2017 à 15:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !