Monde

Portugal : Des dizaines de morts piégés dans un gigantesque incendie

Un violent incendie s’est propagé dans le centre du Portugal « de façon inexplicable ».

Un violent feu de forêt a fait au moins 57 morts et 59 blessés, samedi 17 juin, dans la région de Leiria, dans le centre du Portugal.

Malheureusement, c’est sans doute la plus grande tragédie que nous ayons connue ces dernières années sur le front des incendies de forêt.

A déclaré le Premier ministre portugais Antonio Costa, qui s’est rendu au siège de la Protection civile près de Lisbonne.

Le nombre de victimes pourrait encore augmenter

A-t-il ajouté.

Les victimes piégées par les flammes

De nombreuses victimes ont été piégées par les flammes dans leurs voitures alors qu’elles circulaient sur une route à proximité.

En effet, le feu s’est déclaré samedi peu avant 15 heures locales (16 heures en France) dans la commune de Pedrogao Grande, située dans le district de Leiria.

D’après le secrétaire d’État à l’Intérieur, les flammes se sont propagées « avec beaucoup de violence » et « de façon inexplicable ». L’incendie a évolué sur quatre fronts.

Ainsi, plusieurs villages ont été touchés et un plan d’évacuation a été mis en oeuvre pour certains d’entre eux, selon le Premier ministre.

Près de 600 pompiers et 190 véhicules étaient toujours mobilisés dans la nuit de samedi à dimanche pour lutter contre cet incendie.

Ce dimanche matin, deux Canadairs espagnols ont été dépêchés sur place pour appuyer les pompiers portugais.

En France, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a également annoncé que la France allait envoyer trois avions spécialisés dans l’extinction de feux. Ils seront sur place et opérationnels dès dimanche après-midi.

L’étendue des dégâts causés n’était pas encore connue dans la nuit de samedi à dimanche.

La canicule et les orages secs à l’origine de l’incendie

Selon le Premier ministre, des orages secs ont pu être à l’origine de cet incendie.

En effet, depuis dimanche dernier, la péninsule ibérique est soumise à une chaleur exceptionnelle. Elle devrait encore se maintenir toute la journée.

Cette canicule, qui a assommé Lisbonne et Madrid avec des températures dépassant 40 degrés, survient alors que la région est victime d’une forte sécheresse depuis le début du printemps.

Par conséquent, il s’agit d’une configuration très propice aux départs de feu, qui, associés au foehn, se révèlent mortels.

Quelques orages sont toutefois attendus lundi dans la région de Leira.

Près d’une soixantaine d’incendies de forêt faisaient encore rage à travers le pays dans la nuit, combattus par quelque 1.700 pompiers.

Relativement épargné en 2014 et 2015, le pays avait déjà été durement touché l’an dernier par une vague d’incendie.

Ils avaient dévasté plus de 100.000 hectares sur son territoire continental. Sur l’île touristique de Madère, où les feux ont fait trois morts en août, 5.400 hectares sont partis en fumée en 2016 et près d’une quarantaine de maisons ont été détruites.

Publié le dimanche 18 juin 2017 à 19:03, modifications dimanche 18 juin 2017 à 19:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !