Monde

Pakistan: une jeune fille condamnée à être violée

Pour réparer le viol commis par son frère, un groupe d’anciens d’un village reculé du Pakistan a ordonné que la soeur du violeur soit également violée.

Oeil pour Oeil, Dent pour Dent

C’est la méthode archaïque et ignorante d’un groupe d’anciens qui ont jugé bon de condamner une adolescente à être violée pour réparer le “crime ” de son frère. C’est le frère de la victime qui a eu l’autorisation de violer la jeune fille de 16 ans.

Que Dieu la prenne en pitié, quelle étrange journée et quelle énorme injustice.

a déploré à l’AFP Amina Bibi, une habitante de Raja Jam après ce double viol, qui a ébranlé tout le village.

Ce conseil, appelé là-bas panchayat ou jirga est toujours considéré comme un des seuls système judiciaire par les habitants de ces villages reculés alors que les cours judiciaire au Pakistan sont perçues comme exogene.

Du temps de nos ancêtres déjà nous avions des conseils de villages.

Grâce à une législation progressiste adoptée en 2016 par la province, les deux jeunes filles ont pu être transférées dans un foyer pour femme. Pour une habitante des alentours du village, cette sentence est la cause de la pauvreté et de l’ignorance.

Dans notre région, on n’a ni école ni hôpital, la pauvreté et l’ignorance règnent en maîtres… Cet incident porte la marque de l’ignorance

Dans ces villages reculés souvent la tradition l’emporte sur la justice, malheureusement le cas de ces deux jeunes filles est loin d’être isolée.

Publié le lundi 14 août 2017 à 11:04, modifications lundi 14 août 2017 à 10:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !