Monde

Ouragan Matthew : Haïti dévastée, fait face à une nouvelle catastrophe humanitaire

Selon un premier bilan, le passage de l’ouragan Matthew a fait plus 300 morts en Haïti. Le sud et l’ouest de l’île ont été les plus touchés par la dépression, qui commence à frapper les États-Unis.

Alors que l’ouragan Matthew poursuit sa route vers les États-Unis, le bilan ne cesse de s’alourdir en Haïti. L’ouragan majeur a fait au moins 122 morts lors de son passage en Haïti, selon le ministère de l’Intérieur.

Cependant, cette estimation est vivement contestée par Hervé Fourcand, un sénateur du département Sud, le plus touché par Matthew. L’homme politique affirme qu’il y a « plus de 300 morts » dans le pays selon un bilan encore partiel. La radio locale, Radio Télévision Caraïbes, avait rapporté jeudi 6 octobre qu’au moins 264 personnes avaient été tuées.

Quoiqu’il en soit, ces bilans devraient encore s’alourdir étant donné l’ampleur des ravages constatés dans le sud-ouest du pays, notamment à Jérémie où 80% des bâtiments ont été rasés, selon les données de l’ONG Care présente sur place pour distribuer les kits de 1ère nécessité et des repas dans les abris où se sont regroupées les populations.

La situation des principales villes survolées est catastrophique.

S’est désolé le président provisoire, Jocelerme Privert.

Jérémie, les Cayes, Port-Salut, Petite-Rivière de Nippes, Dame Marie, entre autres, nécessitent toutes des interventions sans délai.

A-t-il estimé dans un communiqué de presse diffusé mercredi 6 octobre, avant d’annoncer qu’environ 350 000 sinistrés avaient besoin d’une aide immédiate. Un chiffre qui risque de s’alourdir puisque dans certaines régions de l’île, la communication a été entièrement rompue depuis plus de 24 heures et la situation sur place reste inconnue.

Plusieurs ponts se sont effondrés et les principales routes sont coupées.

La priorité est l’eau potable et la nourriture.

A indiqué la protection civile haïtienne.

De plus, avec les inondations causées par l’ouragan Matthew, une autre menace pèse sur Haïti : le choléra. En effet, les autorités haïtiennes redoutent que dans les prochains jours l’épidémie de Choléra, dont 50.000 cas avaient déjà été identifiés avant le passage de l’ouragan Matthew, ne s’aggrave. Un appel aux dons a été organisé via internet.

Enfin, d’importantes surfaces agricoles ont été ravagées, laissant craindre un avenir encore plus difficile pour le pays, qui peinait déjà à se relever du séisme de 2010 où plus de 200 000 personnes avaient trouvé la mort.

Face à cet état d’urgence, les élections présidentielle et législatives prévues dimanche 9 octobre en Haïti ont été reportées.

Publié le vendredi 7 octobre 2016 à 12:11, modifications vendredi 7 octobre 2016 à 10:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !