Monde

Ouragan Irma : L’île de Cuba, ravagée, dénombre au moins 10 morts

L’île de Cuba a subi d’importantes destructions tandis qu’en Floride, plus de six millions de personnes ont reçu l’ordre d’évacuer.

STORY - Episode 8/9

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Ouragan Irma

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Sur l’île de Cuba, l’ouragan Irma a fait au moins 10 morts. En effet, passé de catégorie 3 à 4 durant la nuit de samedi 9 septembre, l’ouragan a apporté avec lui des vents atteignant jusqu’à 215 km/h dans le centre de l’île.

10 morts

À son passage, Irma a fait au moins 10 morts dans plusieurs provinces de l’île.

Après le passage du dangereux ouragan Irma sur le territoire national, on rapporte pour le moment la perte regrettable de dix vies humaines, dans les provinces de La Havane, Matanzas, Camagüey et Ciego de Avila.

A annoncé la défense civile dans un communiqué.

Ainsi, les victimes étaient âgées de 27 à 89 ans, selon le site Internet Cubadebate, qui a diffusé l’information. Électrocution, chute d’un balcon sur un autobus, noyade ou effondrement d’habitations… Autant de causes des décès selon la défense civile, qui a rappelé que certaines des victimes n’ont « pas observé les consignes » ou ont « refusé d’être évacuées », à l’approche du cyclone.

La Havane sévèrement touchée

Avant de poursuivre son chemin vers la Floride, Irma a provoqué des inondations jusque dans la Havane. Il a causé de nombreuses destructions dans le centre et l’est de l’île, selon les autorités cubaines. En outre, l’agriculture et les infrastructures touristiques ont subi des dommages.

Dans un message adressé lundi à la population, le président Raul Castro, a écrit que des mesures étaient « prises pour qu’aucune famille cubaine ne soit abandonnée à son propre sort ». Il a également indiqué que les employés de l’Etat « devaient effacer au plus vite les séquelles de ce phénomène destructeur ». D’ailleurs, il a qualifié cette tâche d’«immense».

Ce lundi 11 septembre, l’œil d’Irma se trouvait à 170 kilomètres au nord de Tampa, en Floride, avec des vents soufflants jusqu’à 110 km/h. Une alerte aux inondations a également été émise lundi matin dans le centre de la ville de Jacksonville. Une ville du nord-est de la Floride, située à quelques kilomètres de la frontière avec la Géorgie. Par ailleurs, l’ouragan a été rétrogradé en tempête tropicale. Pourtant, la force de ses rafales de vent reste proche de celle d’un ouragan, a annoncé lundi matin le Centre national des ouragans (NHC) américain.

Selon les premières estimations, le passage d’Irma en Floride pourrait avoir été moins destructeur qu’initialement prévu. Néanmoins, trois personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route. Ainsi un bilan provisoire porte à au moins 40 le nombre de personnes décédées après le passage de l’ouragan Irma.

Publié le mardi 12 septembre 2017 à 9:49, modifications mardi 12 septembre 2017 à 11:23

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !