Monde

Norvège : Le cliché de l’ours polaire abattu sur une plage par l’employé d’une croisière suscite l’indignation

norvege-le-cliche-de-lours-polaire-abattu-sur-une-plage-par-lemploye-dune-croisiere-suscite-lindignation

La photo d’un ours polaire mort sur une plage a mis la Toile en émoi. De fait, son trépas n’a rien de naturel. Retour sur l’incident qui s’est déroulé samedi 28 juillet sur une plage de Norvège et qui aura été fatal à l’animal.

La photographie a déjà fait le tour du web. Un cliché montrant un ours polaire gisant sur le sable grisâtre d’une plage circule sur internet depuis le 28 juillet. Sans connaître le contexte de cette photo, et au regard de la situation critique de l’espèce, il est facile de croire que l’animal s’est égaré et serait mort de faim. Mais il n’en est rien.

L’ours s’en serait pris à l’employé d’un bateau de croisière

En réalité, il s’agit d’un spécimen qui aurait attaqué et blessé un employé de croisière en Norvège. Suite à cet incident qui s’est déroulé dans la journée de samedi, l’ours a été abattu par un autre membre du personnel.

La victime de l’attaque est un homme d’une quarantaine d’années. Il guidait un groupe de touristes débarqués du navire « MS Bremen », appartenant à la compagnie de croisière allemande Hapag-Lloyd Cruises. L’escale était destinée à la visite de Svalbard, un archipel norvégien situé dans l’océan Arctique. L’ours polaire a attaqué l’homme peu après que le groupe ait accosté, le blessant à la tête. Transporté à l’hôpital de Longyearbyen, puis de Tromsø, sur l’île de Spitsbergen. D’après les informations communiquées par les services de secours locaux, il serait hors de danger.

3000 ours polaires présents sur l’archipel, la compagnie “regrette”

Les internautes dénoncent une « intrusion » sur le territoire de l’animal, qui se réduit comme une peau de chagrin.

L’espèce menacée voit en effet son milieu naturel disparaître progressivement, notamment à cause de la fonte des glaces engendrée par le réchauffement climatique dans les régions arctiques. L’archipel de Svalbard abrite une population de quelques 3000 ours polaires, d’après les informations diffusées par l’office de tourisme local.

Hapag-Lloyd Cruises utilise régulièrement dans ses spots publicitaires l’image de l’espèce protégée pour faire la promotion de ses visites. La compagnie de croisière avance l’argument de l’auto-défense pour justifier cet acte qu’elle dit déplorer. Moritz Krause, la porte-parole de l’entreprise a certifié à l’AFP : « Nous regrettons beaucoup cet incident. ».

Les croisières touristiques en hausse dans l’archipel

Malgré la colère des internautes, comme le biologiste Adam Hart et le comédien Ricky Gervais, qui pointent le tourisme comme principale menace de la faune sauvage en prenant la photo de l’ours abattu comme exemple, le taux de fréquentation de ces îles norvégiennes ne ferait qu’augmenter.

D’après les données de l’Associated Press, 18 navires touristiques accosteront cette semaine à Longyearbyen, la capitale de l’archipel où vivait l’ours.

Publié le mardi 31 juillet 2018 à 16:15, modifications mardi 31 juillet 2018 à 16:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !