Monde

Londres : Une voiture percute des piétons près du Natural History Museum

11 personnes ont été blessées à Londres, par une voiture qui est montée sur un trottoir devant le Musée d’histoire naturelle, sur Exhibition Road. Un homme a été arrêté.

Onze personnes ont été blessées, samedi 7 octobre en début d’après-midi à Londres.

Un véhicule a heurté des piétons devant le Natural History Museum. Celui-ci est situé dans l’ouest de Londres dans le quartier de South Kensington.

Les accès au musée ont été fermés. Les visiteurs qui se trouvaient à l’intérieur ont pu partir par une autre sortie.

Accident de la circulation

Un homme a été arrêté sur les lieux, sur Exhibition Road, a indiqué Scotland Yard juste après l’incident :

Des investigations sont en cours pour établir les circonstances et les motifs.

Plusieurs témoins ont raconté avoir vu des scènes de panique dans ce quartier très fréquenté le samedi après-midi, notamment par les touristes et les familles.

Un journaliste de l’AFP présent sur place a expliqué avoir vu des groupes de personnes courir dans plusieurs directions, et entendu des cris.

Un autre témoin a raconté à The Independant que la voiture s’est ensuite « écrasée dans un mur entre deux autres véhicules ».

Un périmètre près du musée a été bouclé par la police, tandis que les secours de la ville intervenaient sur le site.

Les services ambulanciers de la ville qui intervenaient également sur le site, ont fait état d’un bilan de 11 blessés en début de soirée.

Nous avons traité 11 patients, la plupart pour des blessures à la tête et aux jambes. Et hospitalisé neuf d’entre eux.

A précisé le London Ambulance Service sur Twitter.

En outre, une journaliste de la BBC, citant des policiers intervenus sur place, a rapporté que les blessures des piétons étaient légères.

Ce nouvel incident intervient dans un contexte de menace terroriste au Royaume-Uni après une vague d’attaques revendiquées par l’Etat islamique ces derniers mois. Depuis le début de l’année, cinq attentats ont été commis sur le sol britannique, dont trois ont impliqué des véhicules-béliers.

Pourtant, la police a indiqué dans la soirée qu’il ne s’agissait pas d’un acte terroriste. Mais d’un accident de la circulation.

L’incident est une enquête sur la circulation routière et non un incident lié au terrorisme.

 

 

Publié le dimanche 8 octobre 2017 à 10:02, modifications dimanche 8 octobre 2017 à 10:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !