Monde

L’essor de l’extrême droite allemande ravive de très mauvais souvenirs

La montée de l’AfD dans les sondages inquiète beaucoup la classe politique allemande;

C’est une première historique : le parti Alternative pour l’Allemagne (AfD), situé à l’extrême droite de l’échiquier politique allemand, a devancé le parti social-démocrate (SPD) qui sera sans doute amené à gouverner avec la chancelière Merkel.

L’AfD à 16%

Dans ce nouveau sondage réalisé par l’institut allemand Insa, l’AfD bénéficie de 16% des intentions de votes, derrière le parti conservateur CDU de la chancelière et son allié le CSU, qui pointent à 32%. En revanche, l’AfD a bel et bien dépassé le SPD, qui est descendu à 15,5%. Ce dernier est pourtant le plus vieux parti d’Allemagne, mais les querelles intestines dont il souffre depuis plusieurs mois l’ont plongé dans une crise sans précédent.

Selon ce sondage, les démocrates-chrétiens et les sociaux-démocrates n’auraient plus la majorité au parlement si un nouveau vote devait être réalisé aujourd’hui, en réunissant seulement 47,5% des suffrages. Les deux partis discutent d’ailleurs d’une coalition pour lutter contre la montée de l’extrême droite, contre l’avis de nombreux militants du SPD.

Toutefois, d’autres sondages donnent encore une légère avance au SPD, comme celui réalisé par l’institut Forsa récemment. Mais quoiqu’il en soit, l’écart n’a jamais été aussi resserré entre les deux partis, ce qui inquiète beaucoup les responsables politiques du pays.

Publié le mardi 20 février 2018 à 16:46, modifications mardi 20 février 2018 à 14:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !