Monde

Japon : L’incroyable réaction d’un enfant abandonné dans la forêt par ses parents

Victime d’une punition d’une extrême sévérité infligée par ses parents, un japonnais âgé de 7 ans a dû passer six jours en forêt, seul. Aujourd’hui retrouvé, l’enfant adresse un message à son père…

Six jours et cinq nuit. C’est le temps passé qu’a passé seul le petit Yamato Tanooka dans une forêt située dans le nord du Japon après avoir été puni par ses parents.

Turbulent et désobéissant au cours d’une balade en famille, l’enfant s’est retrouvé sur le bord de la route, abandonné par ses parents qui, voulant lui donner une petite leçon, ont décidé de parcourir 500 mètres en voiture avant de venir le rechercher. Problème : lorsqu’ils sont revenus sur leurs pas quelques minutes plus tard pour le récupérer, le petit Yamato n’était plus là.

Ce sont alors pas moins de 200 pompiers, policiers, militaires et bénévoles qui ont ratissé la forêt, notamment connue pour abriter de nombreux ours, tentant de retrouver le petit garçon. Ce n’est qu’au bout du sixième jour que Yamato sera finalement retrouvé sain et sauf dans un camp d’entraînement militaire grâce auquel il a pu survivre, notamment en s’alimentant d’eau potable ainsi qu’en s’abritant du froid nocturne entre deux matelas de fortune.

Relayée dans le monde entier, cette histoire a soulevé une véritable indignation auprès des internautes, qui ont rapidement jugés les parents du petit garçon comme indignes, stupides et irresponsables. Une étiquette dont le père, interrogé à la sortie de l’hôpital dans lequel son fils a effectué quelques examens médicaux, a parfaitement conscience :

Mon acte excessif a forcé mon fils à vivre des moments pénibles. Je présente de profondes excuses à mon fils, à son école, aux secouristes et à tout le monde pour avoir créé tous ces ennuis. La première chose que j’ai dite à mon fils est: « Je te demande pardon pour t’avoir fait souffrir par ma faute. »

Une phrase à laquelle Yamato a répondu par la positive d’un hochement de la tête, ôtant sans aucun doute un certain poids sur la conscience de l’homme.

Une belle réaction de la part de l’enfant !

Publié le mercredi 8 juin 2016 à 14:03, modifications mercredi 8 juin 2016 à 11:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !