Monde

Italie : les secours auraient localisé six personnes en vie dans l’hôtel après l’avalanche à Farindola

En Italie, à Farindola, les sauveteurs mettent tout en œuvre pour tenter de retrouver les survivants de l’hôtel Rigopiano. Près de trente personnes étaient portées disparues suite au terrible drame survenu cette semaine.

De nombreuses équipes de secouristes sont toujours mobilisées en ce vendredi 20 janvier pour tenter de sauver les victimes de l’avalanche impressionnante qui s’est abattue sur un hôtel à Farindola. D’après de nouvelles informations de l’agence Reuters et de la rédaction du Parisien, plusieurs personnes seraient toujours en vie à l’intérieur de l’hôtel Rigopiano, prisonnières de la neige. Les faits se sont déroulés dans la région des Abruzzes en Italie. Le massif concerné est le Gran Sasso.

Le travail sans relâche des équipes de secours

Des équipes de secouristes ont travaillé toute la nuit de jeudi à vendredi afin de tenter de sauver le plus grand nombre de personnes. Ils étaient équipés de tours lumineuses dans leur travail minutieux de recherche. De nombreux médias italiens ont indiqué, à la mi-journée en ce vendredi 20 janvier, que près de six personnes seraient toujours en vie. Le premier contact a eu lieu aux alentours de 11 heures ce vendredi. Les pompiers ont réussi à parler à plusieurs reprises avec ces survivants. Ils se trouveraient toujours sous les décombres d’après les médias italiens.

Cette preuve de vie et l’annonce des six survivants devrait ainsi redonner de l’espoir et du courage aux équipes de secours.

Les opérations de sauvetage et de recherche sont extrêmement périlleuses. Les sauveteurs mettent tout en œuvre pour éviter des éboulements. Un scénario catastrophe pourrait aboutir à l’ensevelissement total des survivants.

Les conséquences désastreuses de l’avalanche

Selon des informations du Parisien, depuis jeudi matin, deux corps avaient été localisés et retrouvés par les équipes de secours. Un troisième corps a été découvert dans les hauteurs de Farindola suite à cette effroyable avalanche.

D’après les premières estimations, entre 25 et 30 personnes seraient toujours portées disparues suite à la coulée de neige. Parmi ces personnes, des clients, des employés de l’hôtel ou bien encore des visiteurs ont été recensés. Parmi ces disparus, on compterait de nombreux enfants.

La détresse des équipes de secours

Un pompier a livré un témoignage bouleversant à l’agence de presse Ansa :

La situation est dramatique, l’hôtel a été emporté, une petite partie tient encore. Il y a des tonnes de neige, des arbres déracinés et des débris.

Lorenzo Gagliari, un des policiers arrivés les premiers sur les lieux du drame, a évoqué la découverte du premier corps avec beaucoup d’émotions au journal La Repubblica :

Je creusais avec la pelle, avec les mains, avec une branche. La sonde nous avait signalé quelqu’un, là, sous trois mètres de neige. Dans ma tête, je lui parlais: j’arrive, j’arrive, résiste, je te ramène à la maison….

Une enquête ouverte suite à cette effroyable tragédie

Les corps des victimes ont depuis été transportés à la morgue de l’hôpital de Pescara. Le parquet a d’ailleurs ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire. D’après de nombreux médias italiens, les clients de l’hôtel auraient attendu en vain l’arrivée d’un chasse-neige dans la journée de mercredi pour quitter les lieux après de fortes secousses sismiques.

De nombreuses familles de victimes se sont montrées très critiques vis-à-vis des autorités italiennes. Elles estiment que les secours ont tardé à intervenir et à atteindre l’hôtel sinistré. Les conditions météo et la quantité importante de neige ont posé de nombreuses difficultés dans la nuit de jeudi à vendredi.

Un tremblement de terre à l’origine du drame

L’avalanche qui a ravagé l’hôtel Rigopiano serait donc directement liée à une forte activité sismique. Dans la journée de mercredi, des secousses de forte magnitude ont en effet ébranlé le centre de l’Italie. L’épicentre se situait à une cinquantaine de kilomètres de Farindola. Des chutes de neige historiques ont également été constatées dans la région. Ces deux facteurs ont fortement contribué à la survenue de la dramatique avalanche.

Les secours poursuivent donc activement leur mission pour sauver le plus grand nombre de personnes prises au piège à l’intérieur de l’hôtel.

Publié le vendredi 20 janvier 2017 à 13:46, modifications vendredi 20 janvier 2017 à 13:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !