Monde

Irruption des Pussy Riot pendant la finale de la Coupe du Monde : à peine libéré, le groupe arrêté de nouveau

Pour avoir fait irruption sur le terrain lors de la finale de la Coupe du Monde, les Pussy Riot ont été emprisonnés. Toutefois, juste après leur libération, le groupe féministe a une nouvelle fois été arrêté. Aucune explication n’a été fournie pour l’instant.

Les Pussy Riot avaient animé la finale de la Coupe du Monde 2018. Kylian Mbappé leur avait notamment offert un “check” à l’une de ceux qui avait fait irruption sur le terrain. Mais, les militants ne semblent pas encore être au bout de leurs problèmes.

Aucune explication

Cela faisait 15 jours, qu’ils croupissaient en cellule. Emprisonnés après leur entrée surprise sur le terrain du stade Loujniki pendant la finale entre la France et la Croatie. Les quatre membres des Pussy Riot ont été libérés le 30 juillet. Puis, ils ont été arrêtés immédiatement ou presque. A la surprise générale.

Un journaliste de l’AFP les a ainsi vu célébrer quelques instants leur libération. Puis, ils ont été emmenés de nouveau dans un fourgon de police. Pour l’instant, aucune information n’a été donnée par les autorités. Olga Pakhtoussova a publié une vidéo depuis l’intérieur du fourgon. Elle explique que les Pussy Riot sont accusés d’infraction à la loi sur les rassemblements publics. Après les incidents du 15 juillet dernier, les quatre militants ont déjà été condamnés à 15 jours de prison et à une interdiction d’assister à des événements sportifs pendant trois ans.

Publié le mercredi 1 août 2018 à 13:49, modifications mercredi 1 août 2018 à 10:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !