Monde

Iran : deux ans de prison ferme pour avoir enlevé son voile

Serait-ce un moyen pour le régime de se réaffirmer en ces temps de critiques très vives à son égard ?

Le parquet iranien vient de condamner une femme à 2 années de réclusion, dont 3 mois fermes, pour avoir enlevé son voile en public. C’est l’agence Mizan online qui a annoncé cette triste nouvelle.

Une volonté de faire un exemple

Le procureur général de Téhéran a dénoncé cette femme, qui “a encouragé la corruption morale“. Celui-ci semble d’ailleurs trouver que la condamnation de la jeune femme n’est pas assez sévère, puisqu’il a fait appel de la décision et compte demander 2 ans de prison ferme.

Cette femme n’est pas la première à oser ce geste subversif en Iran, puisque plus d’une trentaine d’entre elles ont été arrêtées à la fin de l’année 2017 pour avoir ôté leur voile en signe de défi contre le régime. En effet, le port du voile est obligatoire en Iran depuis la révolution islamique de 1979.

Après plusieurs années de relative tolérance par rapport à la forme que devait prendre ce voile, le régime a décidé de durcir sa politique en matière de moeurs. En effet, le procureur de Téhéran a annoncé qu’il allait désormais être beaucoup plus sévère sur ces questions. D’après lui :

Il faut agir avec force contre les personnes qui remettent en cause délibérément les règles en matière du voile islamique.

Publié le jeudi 8 mars 2018 à 19:43, modifications jeudi 8 mars 2018 à 19:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !