Monde

Irak : un journaliste du Parisien dans le coma alors qu’il couvrait la bataille de Mossoul

Frédéric Gerschel a été victime dimanche d’un grave accident de la route. Ce journaliste de la rédaction du “Parisien” était présent en Irak pour couvrir la bataille de Mossoul en tant qu’envoyé spécial.

Le journaliste Frédéric Gerschel était au Kurdistan irakien lorsque le dramatique accident s’est produit. Il était très loin de la ligne de front. Cet incident n’est donc pas intervenu alors qu’il prenait des risques inconsidérés dans l’exercice de son métier.

Frédéric Gerschel souffre d’un traumatisme crânien et d’un enfoncement de la cage thoracique. Il est actuellement plongé dans le coma.

Il est actuellement hospitalisé à Dohuk, à l’ouest d’Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien.

Selon la direction du quotidien, la situation du journaliste est assez délicate. Son état ne lui permettrait pas d’être transporté pour le moment avec un œdème qui lui comprime le cerveau.

Frédéric Gerschel n’est pas le seul a avoir été blessé dans ce terrible accident de la route. Un confrère à lui, Philippe de Poulpiquet, photographe au Parisien se trouvait également dans le véhicule au moment du drame. Il souffre d’une fracture de la clavicule.

Les deux hommes étaient en Irak depuis une semaine.

 

Dimanche, ils étaient à bord d’un 4×4 avec leur chauffeur. Le véhicule a fait une sortie de route.

La rédaction du Parisien exprime toute sa solidarité et son soutien à son journaliste Frédéric Gerschel ainsi qu’à ses proches et à sa famille.

Le journal est évidemment sous le choc.

L’accident n’est aucunement lié à des tirs ou à la présence de mines.

Les journalistes paient trop souvent un lourd tribut en couvrant les zones de guerre pour les besoins de leurs rédactions. Ils sont souvent victimes d’accidents, d’enlèvements ou même tués sur le front.

Samedi dernier, un journaliste irakien, Ali Raysan, est décédé alors qu’il couvrait une offensive militaire des forces de sécurité pour reprendre la ville de Mossoul au groupe Etat islamique (EI). Il travaillait pour Al Sumaria TV.

Vendredi dernier, un employé de la télévision turkmène Illi a été mortellement touché par un sniper de Daesch à Kirkouk.

Espérons que des nouvelles rassurantes sur l’évolution de l’état de santé de Frédéric Gerschel soient communiquées dans les prochaines heures par les équipes médicales.

 

Publié le mardi 25 octobre 2016 à 17:09, modifications samedi 26 novembre 2016 à 23:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !