Monde

Indonésie : Un musée proposait de se prendre en selfie avec Hitler

L'établissement a été obligé d'enlever la statue de cire après de nombreuses plaintes

Hitler statue musée de cire Indonésie

Une statue d’Adolf Hitler était installée depuis plusieurs années dans un musée de cire et d’effets spéciaux indonésien. Face aux nombreuses critiques, le personnel du musée s’est défendu en affirmant que la statue était l’une des préférées du public.

Jusqu’à ce week-end, il était possible de se prendre en selfie à côté de la statue de cire d’Adolf Hitler dans un musée indonésien. La statue, placée devant une large photographie de l’entrée du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau, a suscité une vive polémique. Cette polémique n’est pas sans rappeler celle du tee-shirt à l’effigie de Hitler porté par un entrepreneur à la télévision japonaise, survenue quelques mois plus tôt.

La statue de Hitler serait l’une des favorites des visiteurs

Depuis 2014, la statue avait sa place dans le musée de cire et d’effets spéciaux De Mata, à Yogyakarta. Ces derniers jours, de nombreuses contestations se sont dressées contre la présence de cette installation. L’ONG Human Rights Watch a notamment fait part de son écoeurement. Le rabbin Abraham Cooper, du centre Simon Wiesenthal, a quant à lui demandé à ce que la statue soit retirée. Il a en effet déclaré :

Tout est mauvais là-dedans. Il est difficile de trouver les mots pour exprimer à quel point c’est méprisable. L’arrière-plan est dégoûtant. Il se moque des victimes qui ont été envoyées à Auschwitz et n’en sont jamais ressorties

Le musée De Mata s’est justifié de la présence de la statue en affirmant qu’elle était généralement prisée par les visiteurs. Selon le directeur marketing du musée, ils se réjouissaient même de pouvoir prendre des selfies devant la statue. Il a notamment affirmé au New York Times :

Aucune visiteur ne s’en plaint. La plupart d’entre eux s’amusent car ils savent qu’il s’agit d’un musée pour se divertir

D’après la BBC, la statue a finalement été retirée par la musée le samedi 11 novembre suite aux nombreuses réactions de colère. Le directeur des opérations du musée a déclaré à propos de ce retrait :

Nous ne voulons pas être à l’origine d’une polémique

Il estime néanmoins que la statue avait pour objectif “d’éduquer le public“.

Publié le mardi 14 novembre 2017 à 18:04, modifications mardi 14 novembre 2017 à 18:31

Vous aimerez aussi

-->

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Vers le top