Monde

Etats-Unis : les Américains devront choisir entre un nouvel iPhone ou une mutuelle selon ce sénateur républicain

Aux Etats-Unis, l’administration Trump s’apprête à réformer l’assurance maladie. Sur CNN, l’élu républicain Jason Chaffetz a fait une comparaison surprenante entre le coût de l’assurance maladie et celui d’un iPhone neuf. On vous explique …

Le 6 mars dernier a marqué le début de la fin de l’Obama Care. En effet, le système d’assurance maladie mis en place par Barack Obama va être réformé, comme promis par Donald Trump lors de sa campagne. Le programme Obama Care avait permis à plus de 20 millions d’américains de souscrire à une assurance maladie. De plus, celui-ci avait réussi à réduire la part des citoyens sans couverture au minimum.

Et l’on commence désormais à le comprendre : Donald Trump tient toujours ses promesses. Lors de sa campagne, le président des Etats-Unis avait fait de l’Obama Care une cible majeure. Il avait plusieurs fois annoncé qu’il mettrait fin au programme s’il était élu. C’est donc dans cette perspective que le Congrès américain a voté. En effet, ce 6 mars un texte permettant la réforme et l’abrogation de l’Obama Care a été approuvé. Le projet, tel qu’il est prévu, pourrait entraîner la perte de couverture médicale pour des millions d’américains, notamment ceux qui disposent de revenus trop faibles.

La bourde républicaine

C’est dans l’optique de défendre cette réforme que l’élu républicain Jason Chaffetz s’est exprimé sur CNN ce 7 mars dernier. Interrogé sur le désengagement de l’état de cette réforme, il a répondu :

Nous nous débarrassons des choses dont les gens ne veulent pas. Et vous savez, les américains ont le choix, et ils doivent faire des choix. Plutôt que d’acheter le nouvel iPhone qu’ils trouvent génial, ils devraient plutôt utiliser cet argent pour investir dans leur couverture maladie.

Mais malheureusement pour Chaffetz, et comme l’ont soulignés de nombreux citoyens : le coût d’un iPhone est largement inférieur à celui d’une couverture maladie aux Etats-Unis. En effet, si le téléphone reste un des plus chers du marché, son coût ne représente rien à côté des milliers de dollars que les citoyens américains doivent dépenser pour se soigner. Une déclaration plutôt maladroite …

Publié le jeudi 9 mars 2017 à 12:46, modifications jeudi 9 mars 2017 à 12:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !