Monde

« El Chapo » : Le narcotrafiquant plaide non coupable devant la justice US

17 chef d'accusation retenus...

Extradé vers les Etats-Unis il y a quelques jours, Joaquin Guzman, dit « El Chapo », a décidé de plaider non coupable devant la justice américaine. Une stratégie de défense qui ne lui permettra probablement pas d’échapper à la prison à perpétuité…

Le jeudi 19 janvier dernier, la justice mexicaine décidait d’extrader le narcotrafiquant « El Chapo » vers les États-Unis. Une décision prise par la Cour suprême du Mexique, qui a rejeté deux recours du dealer contre cette procédure.

Ainsi, arrivé sur le sol américain quelques heures après, l’homologue de Pablo Escobar a immédiatement été déféré devant un juge. Accusé de trafic de drogue, homicide et blanchiment d’argent, ce dernier a décidé de plaider non coupable devant le tribunal de Brooklyn

FATIGUÉ MAIS COMBATTIF

En effet, c’est vêtu d’une tenue bleue que l’homme est apparu fatigué mais non dépourvu de toute ressource. Et pour cause, faisant face au juge James Orenstein, « El Chapo » a décidé de botter en touche. Ce dernier s’en est remis à une défense prononcée par des avocats commis d’office.

Avec 17 chefs d’accusation à son actif, Joaquin Guzman risque la prison à perpétuité. Et pour cause, ce dernier est soupçonné d’avoir acheminé et distribué pendant des années plusieurs centaines de tonnes de drogue colombienne, héroïne, cocaïne et méthamphétamines, à travers les États-Unis.

Le procès du narcotrafiquant a été fixé au 3 février prochain. Le juge Orenstein a pour sa part évoqué un « dossier très complexe » à plusieurs reprises durant l’audience.

Le chef de cartel est également surnommé “le roi de l’évasion”. La raison à cela ? Il a réussi à s’échapper de la prison d’El Altiplano, en juillet 2015, via un tunel de plus d’un kilomètre de long…

Publié le samedi 21 janvier 2017 à 13:41, modifications samedi 21 janvier 2017 à 13:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !