Monde

Donald Trump annonce la publication imminente d’un nouveau décret anti-immigration

La persistance ? Donald Trump n’en manque visiblement pas. Ainsi, alors qu’un premier décret anti-immigration a suscité la controverse en janvier dernier, le nouveau président américain s’apprête à présenter un nouveau document « la semaine prochaine ». Une manière de contourner la décision de certains juges ?

Donald Trump n’en démord pas : il finira par contrôler l’immigration de son pays. Ainsi, le 27 janvier dernier, le nouveau président américain signait un décret controversé. Le but de celui-ci ? Interdire le territoire US aux ressortissants de sept pays jugés « à risque » sur le plan terroriste. Parmi ceux-ci : l’Iran, la Libye ou encore la Syrie.

Seulement voilà, quelques jours à peine après sa divulgation, le décret se voyait annulé par la justice américaine. Une décision que n’a visiblement pas apprécié Donald Trump, qui s’apprête à présenter une nouvelle version de son texte

UN NOUVEAU DÉCRET DIVULGUÉ LA SEMAINE PROCHAINE

En effet, comme annoncé par le successeur de Barack Obama au cours d’une conférence de presse, jeudi 16 février, celui-ci va remettre le couvert dans les prochains jours. Il a notamment affirmé :

Nous sommes en train de publier un nouveau décret (pour) la semaine prochaine qui protègera entièrement notre pays.

Avec sa première mouture, Donald Trump s’était attiré les foudres du monde entier. Certaines associations, notamment, n’avaient pas hésité à monter au créneau. Ces dernières avaient dénoncé la nature contraire aux Droits de l’Homme de la mesure. Une contestation qui, de toute évidence, n’a pas enrayé la motivation du milliardaire.

Depuis l’annulation du premier décret par la justice, les ressortissants de sept pays concernés par l’interdiction temporaire sont à nouveau autorisés à entrer aux États-Unis.

Publié le vendredi 17 février 2017 à 9:34, modifications vendredi 17 février 2017 à 9:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !