Monde

Chine : un robot vient d’obtenir son diplôme en médecine

En Chine, un robot nommé Xiaoyi, a réussi haut la main ses concours de médecine. Le premier robot médecin au monde peut désormais assister les médecins.

Nommé Xiaoyi, soit “petit docteur” en chinois, ce robot d’un nouveau genre est sur le point de révolutionner le monde de la médecine. En effet, cet androïde a réalisé une performance incroyable à l’épreuve écrite de l’examen national de médecine chinois. Aujourd’hui, le petit robot est même autorisé à assister les médecins. Retour sur l’exploit technologique.

Un élève studieux

Xiaoyi, est plutôt bon élève diraient ses professeurs. Ainsi, le robot à l’apparence humaine a passé comme tous les élèves de médecine l’examen de médecine chinois rapporte Daily China. Toutefois, étant donné son caractère exceptionnel, l’androïde a été placé dans une salle isolée. Afin d’éviter toute possibilité de triche, des examinateurs étaient présents pour surveiller que cet élève extraordinaire ne se connecte pas à internet et n’utilisait ainsi que les informations contenues dans sa mémoire interne. Néanmoins, Xiaoyi a eu le droit de passer le test dans sa version numérique, plus adaptée qu’une feuille de papier classique. Rapide, le robot n’a d’ailleurs eu besoin que d’une heure pour réaliser l’ensemble des exercices, soit 10 fois moins que le temps accordé aux autres candidats.

Le “petit docteur” a même obtenu 456 points sur 600 à l’épreuve. Un résultat de presque 100 points de plus que la note minimale requise pour obtenir le diplôme. Ce qui fait donc de Xiaoyi, le premier robot médecin.

 

Prêt à assister les médecins

Sa réussite scolaire est notamment due aux chercheurs de l’université Tsinghua de Pékin en partenariat avec la firme iFlyTech, et à son entraînement, qui a duré un an et demi.

Fraîchement diplômé, Xiaoyi est autorisé à assister les médecins. Ses missions ? Établir des diagnostics et participer à des formations médicales.

Il ne remplacera donc pas les médecins humains (…) Il servira à rendre plus efficaces les décisions des professionnels de la santé

Explique, Liu Qinfeng, le patron de iFlytek.

L’homme annonce également que le robot sera déployé en Chine à partir de mars 2018. D’ailleurs, il sera principalement envoyé dans les déserts médicaux. Pour rappel, le gouvernement chinois avait annoncé en juillet dernier un plan stratégique de 152 milliards de dollars pour soutenir l’industrie de l’intelligence artificielle d’ici 2030.

Publié le vendredi 24 novembre 2017 à 16:01, modifications vendredi 24 novembre 2017 à 16:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !