Monde

Chine : un homme tué et dévoré par un tigre dans un zoo devant sa famille

Tigre zoo chine

Un homme a été dévoré par un tigre en Chine après avoir escaladé la clôture du zoo. Sa femme et ses enfants ont assisté à toute la scène.

Il tombe dans l’enclos des tigres

Cet épouvantable drame s’est produit dimanche dernier en début d’après-midi en Chine. Un homme, qui était venu passer la journée au zoo avec sa femme et ses enfants, est tombé dans l’enclos des tigres. Immédiatement, l’un des félins s’est jeté sur lui pour le dévorer.

Sa famille a assisté impuissante à la scène. Quant aux visiteurs, ils ont immédiatement donné l’alerte. Les employés du parc ont alors tenté d’éloigner les tigres à l’aide de canons à eau et de pétards, mais en vain. C’est finalement la police qui a dû abattre l’animal en arrivant sur les lieux, rapporte le site The holidogTimes.

Comme le montrent les vidéos publiées sur YouTube, de nombreux visiteurs ont filmé la scène avec leurs smartphones.

Ils franchissent 2 murs de 3 mètres pour ne pas payer

Les responsables du zoo ont expliqué dans un communiqué que l’homme avait escaladé la clôture avec un ami pour ne pas payer le billet. Ils ont également précisé que la femme et les enfants de M. Zhang visitaient le parc. Toutefois, ces derniers étaient entrés par la porte principale.

Les deux hommes ont d’abord escaladé un premier mur d’environ trois mètres de haut pour pénétrer dans le zoo. Puis ils ont franchi un second mur, de la même hauteur, qui était la clôture de l’enclos des tigres.

Pour se défendre, les responsables du zoo ont indiqué qu’il y avait de nombreux panneaux de mise en garde à l’endroit où les deux hommes avaient franchi la clôture.

Selon les médias locaux, la victime a été emmenée d’urgence à l’hôpital dans un état critique. Il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

Publié le mardi 31 janvier 2017 à 13:36, modifications mardi 31 janvier 2017 à 11:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !