Monde

Chine : Un gang fabriquait des fléchettes empoisonnées pour tuer les chiens

La police chinoise vient de démanteler un business pour le moins sordide. En effet, les hommes impliqués dans cette triste affaire fabriquaient des seringues remplies de poison. Puis, ils les transformaient en fléchettes pour tuer des chiens, et les revendre à des restaurants.

C’est dans la province de l’Anhui que huit personnes ont été arrêtées par la police. Ces dernières sont soupçonnées d’avoir vendu dans tout le pays 200 000 seringues contenant un poison. Ce poison n’est autre que du suxaméthonium, un produit extrêmement puissant qui provoque une mort quasi-immédiate. Les seringues étaient modifiées avec un ressort et un aileron, ce qui permettait de les utiliser comme des fléchettes.

Un terrible stratagème

Ceux qui utilisaient ces fléchettes étaient principalement des trafiquants de chiens. Ils attrapent des animaux, les tuent et les revendent à des restaurants. Il suffisait donc de repérer un animal errant, de viser, puis de récupérer son corps et de le revendre. Autant dire que le business était simple, et très florissant puisque la viande de chien est extrêmement prisée dans le pays.

Mais le problème, c’est que les chiens tués avec ces fléchettes sont normalement impropres à la consommation. En effet, les consommateurs risquent eux aussi l’empoisonnement !

Les policiers chinois ont saisi 10 000 seringues, et un peu plus de 13 000 euros en liquide. Tout était soigneusement caché dans le repaire du gang, à Enshi, une petite ville chinoise. On ne sait à ce jour pas combien de chiens ont été tués à l’aide de ces fléchettes empoisonnées…

Publié le jeudi 14 décembre 2017 à 11:41, modifications jeudi 14 décembre 2017 à 9:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !