Monde

Charlottesville : La mère du meurtrier se livre dans une interview

Samedi, James Fields, un suprémaciste blanc de 20 ans, fonçait dans une horde de manifestants anti-racistes à Charlottesville, aux Etats-Unis, tuant au passage une jeune femme de 32 ans. Dans une interview accordée au Washington Post, la mère du suspect témoigne à coeur ouvert et tente de dresser le profil de celui qui incarne désormais la haine outre-Atlantique !

STORY - Episode 3/6

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Les américains sont encore sous le choc. Ainsi, samedi 12 août, un jeune homme de 20 ans fonçait avec sa voiture dans une horde de manifestants anti-racistes lors d’un rassemblement d’extrême droite ayant eu lieu à Charlottesville, aux Etats-Unis, tuant ainsi une militante de 32 ans. Un acte meurtrier qui n’a pas manqué d’indigner la planète entière.

Et pour cause, depuis samedi, l’auteur des faits incarne désormais le visage de la haine aux Etats-Unis. Son nom ? James Fields, un suprémaciste blanc originaire du Kentucky. Mais qui est vraiment l’individu en question ? Sa mère tente de répondre à la question…

UN GRAND FAN DE DONALD TRUMP

En effet, peu après le drame de Charlottesville, Samantha Bloom, la maman de l’auteur des faits, a accepté d’accorder une interview au Washington Post. Handicapée, la mère célibataire est revenue sur l’acte de son enfant :

Il est venu déposer son chat à la maison avant de se rendre à la manifestation.

Précision apportée par la maman de James Fields : la passion de ce dernier pour Donald Trump. Samantha Bloom déclare ainsi :

Je pensais que ça avait rapport avec Donald Trump. Trump n’est pas un suprémaciste blanc.

Au cours de son entretien, la mère du suprémaciste confie avoir tenté d’éduquer son fils dans le pacifisme et le « vivre ensemble ». Une éducation qui, visiblement, n’a pas porté ses fruits !

Depuis plusieurs jours, des milliers de témoignages en direction de la victime affluent sur la Toile.

L’auteur du drame de Charlottesville risque pour sa part la prison à vie.

Publié le mardi 15 août 2017 à 12:08, modifications mardi 15 août 2017 à 12:18

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !