Monde

Ce papyrus raconte sans doute le viol le plus ancien de l’histoire

Un papyrus de plus de 5.000 ans pourrait être le premier témoignage d’un viol dans l’histoire…

C’est un étrange document présent au British Museum. Le Papyrus Salt 124 est sans doute le premier récit de harcèlement sexuel envers une femme de l’Histoire.

Difficile notion de consentement

Le harcèlement sexuel envers les femmes n’a rien nouveau. On s’en doutait mais ce document permet de le confirmer comme l’expliquent nos collègues de Mashable. Ce papyrus est stocké au British Museum depuis le 19e siècle. Il raconte le mauvais comportement d’un homme nommé Paneb. Il vivait près de Thèbes en Egypte, 3000 ans av. J-C. Décrit comme “voleur, malhonnête et violent”, l’homme serait aussi accusé d’une agression sexuelle. Selon le papyrus, la victime nommée Yeyemwaw aurait été “déshabillée, jetée contre un mur et violée”.

Problème, le même terme à l’époque s’utilise pour dire “violer” et “forniquer”. Par ailleurs, on ignore si la notion de consentement existait dans l’Egypte Antique. Aujourd’hui encore, elle pose parfois problème. Autant d’éléments qui obligent à regarder ces informations avec prudence. Détail important toutefois, à l’époque,  il aurait aussi“débauché” une femme. Une action qui était moins grave que piller une tombe. Mais, cela restait un crime.

Publié le vendredi 13 avril 2018 à 16:17, modifications vendredi 13 avril 2018 à 12:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !