Monde

Californie : une fusillade fait au moins 4 morts dans une école, le tireur a un passé ultra-violent (mise à jour)

Une fusillade a éclaté ce mardi 14 novembre, à Rancho Tehama au nord de la Californie. Quatre personnes ont été tuées et une dizaine d’autres a été blessée, dont deux enfants. Le tireur, abattu par la police, est décrit par ses voisins comme étant particulièrement violent.

Les faits se sont déroulés ce mardi 14 novembre vers 8h du matin heure locale. Selon la police locale, une fusillade s’est déroulée à plusieurs endroits, dont dans une école primaire, dans le nord de la Californie, aux Etats-Unis. En effet, selon le shérif adjoint du comté de Tehama, Phil Johnston, les coups de feu ont premièrement éclaté dans une maison. Puis, ils se sont poursuivis jusque dans l’école élémentaire Rancho Tehama. L’assaillant, un homme âgé de 44 ans et décrit comme violent par ses voisins, a été abattu par la police.

au moins 4 morts

Kevin Janson Neal, le tireur présumé, aurait premièrement tiré sur son colocataire. Vêtu d’une tenue militaire, l’homme aurait ensuite volé le camion d’un voisin. C’est par la suite qu’il se serait dirigé vers l’école primaire et aurait fait feu. Un témoin de la fusillade, Casey Burnett, cité par le journaliste local Jim Schultz, a pour sa part affirmé avoir vu le tireur “conduire et tirer au hasard depuis sa voiture”. La fusillade a duré 45 minutes. Au total, quatre personnes ont perdu la vie et une dizaine d’autres a été blessée, dont deux enfants. Parmi les blessés, un petit garçon de 6 ans, Alejandro Hernandez, touché de plusieurs balles.

Selon l’AFP, la procédure de confinement (“lockdown”) a sans doute permis d’éviter une tuerie dans l’école élémentaire. Cette technique est souvent répétée dans toutes les écoles américaines pour se préparer à ce genre de drame.

Je sais qu’on a évacué par les airs un certain nombre d’écoliers. Je sais que l’école a été sécurisée, que les enfants qui étaient en classe ont été placés en lieu sûr

a confirmé Phil Johnston sur KCRA, un média local de San Francisco.

Un voisin fou

Le shérif adjoint du comté a ajouté que trois armes ont été retrouvées sur la scène du crime : un fusil semi-automatique et deux armes de poing. Selon le témoin Brian Flint, Kevin Janson Neal était un voisin “fou” qui les “menaçait”. Il explique que l’homme “tirait beaucoup de balles ces derniers temps”.

Selon Paris Match, le tireur était déjà connu de la justice. En effet, il avait été poursuivi pour de nombreux faits de violences. En janvier dernier, il aurait poignardé une femme et agressé et volé une seconde. L’une d’elles a été tuée mardi dans la fusillade. Pour le moment, on ne sait pas laquelle. Selon USA Today, le procès de Kevin Janson Neal devait débuter l’an prochain. Effectivement, un juge avait signé une ordonnance de restriction contre lui pour les deux victimes.

La sœur du tueur, le décrit comme “incontrôlable”.

Il avait visiblement des problèmes avec ses voisins. Il s’énervait et je pense que sa mère tentait toujours de le calmer. Il devenait irrationnel, incontrôlable, il hurlait. Il était difficile à gérer. Je ne sais pas comment sa mère a fait

Explique-t-elle.

Avec cette fusillade, les Etats-Unis sont à nouveau endeuillés. Une semaine seulement après le massacre de l’église baptiste de Sutherland Springs, au Texas, au cours duquel 26 personnes ont été tuées.

Mise à jour du 16/11/2017 à 11:25

Un cinquième corps a été retrouvé au domicile du tireur : celui de son épouse. Le corps de cette dernière a été retrouvé sous le sol de son logement.

Nous pensons que ce meurtre est à l’origine de la fusillade

a déclaré Phil Johnston

Publié le mercredi 15 novembre 2017 à 11:51, modifications vendredi 17 novembre 2017 à 9:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !