Actualité

Maroc : Les deux victimes agressées et condamnées pour homosexualité ont été relaxées

Deux jeunes homosexuels, victimes d’une très cruelle agression homophobe, avaient été condamnés en mars dernier pour « actes sexuels contre-nature » et « déviance sexuelle ». La justice a finalement décidé de les remettre en liberté et leurs agresseurs écopent de prison ferme.

Les faits remontent au 9 mars, lorsque plusieurs jeunes gens avaient fait irruption dans un appartement de Beni Mellal et avaient agressé deux homosexuels. L’une des victimes avait été arrêtée le jour même et le second le 25 mars, en même temps que leurs agresseurs.

Le 15 mars, la justice marocaine avait condamné les victimes de l’agression homophobe à quatre mois de prison ferme pour « actes sexuels contre-nature » (soit d’homosexualité).

Quant à leurs agresseurs, si deux d’entre eux avaient été innocentés, ils avaient été dans un premier temps condamnés à deux mois de prison avec sursis. Soit des peines moins lourdes que les deux homosexuels.

La vidéo diffusée sur YouTube (elle a été retirée) a montré la violence avec laquelle les deux victimes dénudées et les visages ensanglantés s’étaient fait attaquer et traîner dans la rue.

Dans un pays où l’homosexualité est considérée comme un délit et passible de six mois à trois ans de prison ferme, la cour d’appel de Beni Mellal a décidé de relâcher les deux hommes agressés après 26 jours passés en prison.

Leurs agresseurs ont vu leurs peines durcies par le Tribunal : ils ont été condamnés à quatre et six mois de prison ferme. Le cinquième assaillant, un mineur, sera jugé le 20 avril.

La barbarie de cette agression homophobe et le procès intenté aux victimes avaient soulevé un tollé dans les médias internationaux (le journaliste Martin Weill et son équipe du Petit Journal avaient été expulsés du Maroc pour avoir voulu faire un reportage sur cette affaire) et de nombreuses voix dans le tissu associatif marocain s’étaient élevées pour réclamer l’abrogation de l’article 489 du Code Pénal qui rend criminel

Les actes licencieux ou contre-nature avec un individu du même sexe

Publié le mercredi 13 avril 2016 à 12:11, modifications mercredi 13 avril 2016 à 10:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !