Actualité

Loiret : Un mirage 2000 perd une réplique de bombe au-dessus d’une usine à Nogent-sur-Vernisson faisant 2 blessés

Un mirage 2000, qui rejoignait Nancy, a perdu une bombe d’exercice au dessus d’une usine Faurecia, située dans la commune de Nogent-sur-Vernisson, faisant deux blessés au sol.

Il s’agit d’un accident incroyable qui est survenu dans le Loiret. Aux alentours de 15h30, ce mardi 10 avril, un sous-traitant automobile a été bombardé à Nogent-sur-Vernisson. En effet, sur une information de France Bleu Orléans, un Mirage 2000 a perdu une réplique de bombe en passant au dessus de l’usine Faurecia.

Une patrouille de deux Mirage 2000-D a décollé de Nancy pour une mission d’entraînement. Chacun avec des emports d’exercice. Composés de plastique ainsi que d’un cône en métal. Et dénués de toute charge explosive.

A expliqué le porte-parole de l’armée de l’Air, le colonel Olivier Celo.

Une bombe d’exercice

L’engin explosif était heureusement « inerte ». Servant aux exercices, cette bombe ne pouvait donc pas exploser. Toutefois, en tombant, l’objet a fait deux blessés. Par ailleurs, craignant dans un premier temps un risque d’explosion, une quarantaine de pompiers et une vingtaine d’engins sont arrivés rapidement sur les lieux. Avant de comprendre que l’objet ne présentait pas de risque.

Pour l’heure, les enquêteurs ignorent encore pourquoi l’ogive, la tête avant de la bombe, s’est détachée.

On ne s’explique pas les raisons de ce décrochage, c’est un fait rarissime.

A déclaré le colonel Olivier Celo, en présentant les excuses de l’armée de l’Air aux blessés.

Le procureur du parquet militaire de Paris a diligenté une enquête judiciaire, confiée à la gendarmerie de l’Air. Dans le même temps, une enquête technique a été ouverte par le Bureau enquête accident Défense (BEAD).

Publié le mercredi 11 avril 2018 à 11:19, modifications mercredi 11 avril 2018 à 10:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !