Actualité

L’horreur dans un élevage de poules pondeuses

L’horreur dans un élevage de poules pondeuses de l’Ain qui approvisionne les grandes enseignes de la distribution française.

Bien loin de l’image d’Epinal que les consommateurs se font, l’horreur à un visage et un nom dans l’élevage de poules pondeuses en batterie de l’Ain.

Au milieu de poules encore en vie, des cadavres se décomposent lentement. Les asticots prolifèrent sous les cages et sur les œufs. Les poules ainsi que les employés de l’élevage sont infestés de poux. Ces poules déplumées sont entassées dans de petites cages qui ont un sol grillagé, source d’inconfort permanent.

Le risque le plus important, pourrait être la commercialisation des oeufs infestés par les

poux rouges

favorisant ainsi le développement des bactéries salmonelles.

Sauf que voila, par le passé, les pratiques de l’éleveur du GAEC du Perrat avaient été dénoncées par des associations de défense des animaux. L’éleveur avait intenté une action en justice et réussi à bloquer la diffusion de photographies insoutenables.

Aujourd’hui, grâce aux images révélées par un ancien employé du GAEC du Perrat, le masque tombe sur cet éleveur qui fournit la marque Matines mais pas seulement. En effet, l’éleveur du GAEC du Perrat approvisionne les grandes enseignes de la distribution en France comme Carrefour, Auchan, Système U, Intermarché et Casino.

Espérons qu’avec l’aide des réseaux et des chaines d’informations qui se chargeront de montrer l’objet du scandale, mettant ainsi les juges devant une vérité cruelle, que de telles pratiques disparaîtront à jamais.

Publié le mercredi 25 mai 2016 à 14:16, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !